Publicité

Bxl: les nouveaux tarifs de la STIB entrent en vigueur demain jeudi

A partir de jeudi, le 1er février, le titre de transport unique acheté dans un véhicule de la STIB (tram, bus) coûtera 2 euros conformément à la nouvelle grille tarifaire adoptée par le gouvernement régional le 30 novembre dernier. Ce même titre coûtera par contre toujours 1,50 euro lorsqu'il sera acheté en pré-vente (dans les distributeurs, points de vente, etc.).

(belga) La nouvelle grille tarifaire comporte par ailleurs une augmentation des abonnements mensuel (40,5 euros pour 38 euros actuellement) et annuel MTB (45 euros au lieu de 42,5 euros actuellement).

Le prix d'une carte de 10 voyages passe de 10,5 euros à 11 euros, celui d'un carte de 5 voyages demeure inchangé, tout comme les tarifs de la carte d'un jour et de l'abonnement scolaire, ainsi que des autres formules de tarification sociale.Analysée à l'échelle de l'ensemble de la grille, l'augmentation est de 3% index compris. Conformément à son contrat de gestion, la STIB aurait pu porter ce chiffre à 3,9%.On notera par ailleurs la disparition des cartes "Everybody", aller-retour et 5/10 (5 périodes de 24 heures sur 10 jours). La carte 3/5 (3 périodes de 24 heures sur 5 jours) est remplacée par une carte 3 jours pour 9 euros.

Les juniors et les 60 ans et plus avaient jusqu'à présent le même tarif d'abonnement.

A partir du 1er février, les clients de moins de 25 ans paieront 27,5 euros pour un abonnement STIB mensuel (au lieu de 26,5 euros) et 275 euros pour un abonnement STIB annuel (au lieu de 265 euros), tandis que les 60 ans et plus paieront respectivement 28,5 et 285 euros.

Enfin, la "Brussels Card", qui combine accès aux transports publics et aux principaux musées bruxellois actuellement pendant 72 heures (nouveau prix: 33 euros) connaîtra davantage de variantes. A partir du 1er février, cette "Brussels Card" sera aussi disponible en une version 48 heures (28 euros) et 24 heures (20 euros) pour mieux s'adapter aux besoins des touristes.

L'adaptation sensible du montant du titre de transport unique acquis à bord des véhicules a une vocation dissuasive, de l'aveu de la STIB et du ministre bruxellois du Transport.

Cette opération engendre une perte de temps pour les conducteurs des véhicules et un ralentissement de la vitesse commerciale.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés