Criminalité informatique: 2.645 infractions au premier semestre 2006

Au cours du premier semestre 2006, 2.645 infractions en matière de criminalité informatique ont été consignées dans des procès-verbaux, montrent les statistiques policières de criminalité citées mercredi par le service statistique du SPF Economie.

(belga) Il s'agit de hacking (152 cas), fraude informatique (2.260 cas) et faux en informatique (215 cas). Dans 19 cas, la catégorie n'est pas mentionnée. Pour 2005, 4.178 infractions avaient été consignées dans un procès-verbal. Le hacking est l'accès non autorisé au système informatique d'un tiers. La fraude informatique est une manipulation illicite de données électroniques afin d'en retirer un avantage patrimonial frauduleux. L'utilisation d'une carte de crédit volée pour retirer de l'argent d'un distributeur automatique de billets ou le dépassement du crédit octroyé par sa propre carte de crédit constituent des fraudes informatiques.

Le faux en informatique est une manipulation informatique de données afin de modifier intentionnellement leur portée juridique. La confection illégale ou la falsification de cartes de crédit, les faux en matière de contrats numériques ou l'introduction d'un faux numéro de carte de crédit lors de l'inscription à un site internet payant sont quelques exemples de faux en informatique.

Photo belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect