Publicité
Publicité

De plus en plus de pays européens imposent des tests de langue aux étrangers

En prévoyant des tests de langue pour ses immigrants, la Grande-Bretagne étoffe le club en pleine expansion des pays européens ayant introduit ou étant en passe d'introduire des examens de toutes sortes pour les étrangers, essentiellement les candidats à la naturalisation. A l'instar de la Suède, la Belgique n'a pas adopté de tests de connaissance ou de langue pour des candidats à l'immigration ou à la naturalisation.