Déferlement de Marines américains dans les studios de tatouage

C'est l'affluence dans les studios de tatouage autour des bases militaires américaines, à la veille de l'interdiction de porter des grands tatouages dans l'armée. Les soldats veulent se faire tatouer des motifs osés avant le 1er avril, date à laquelle l'interdiction entre en vigueur, explique jeudi la chaîne américaine Fox News.

(dpa/belga) - Les studios de tatouage autour des bases militaires sont véritablement pris d'assaut depuis quelques jours.

Chez les Marines, il est en effet de tradition de se faire tatouer pour se souvenir d'événements spéciaux ou de camarades morts au combat. Mais les autorités militaires ne veulent plus que les soldats portent des tatouages visibles plus grands qu'une main, parce qu'ils sont soucieux de l'image de l'armée.

Certains soldats ont les bras et les jambes couverts de tatouages et cela dépasse les bornes, pour les officiers supérieurs.

Celui qui voudra dorénavant décorer son corps de tatouage s'exposera, selon Fox News, à des punitions, comme un licenciement pour faute grave.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect