Deux tours pour l'Europe à Bxl: nom des architectes

L'échevin de l'Urbanisme de la ville de Bruxelles Christian Ceux a démenti mercredi avoir donné un accord de principe pour la construction de deux tours symboles pour l'Europe, le long de la rue de la Loi. Un tel projet a été présenté mardi par les architectes Jaspers-Eyers & Partners dans le cadre du marché international des professionnels de l'immobilier (Mipim) de Cannes.

(belga) La première tour qui pourrait être implantée à l'emplacement de l'hôtel Europa atteindrait 200 à 250 mètres. L'autre, qui serait construite de l'autre côté de la rue de la Loi, à l'emplacement d'un bâtiment occupé par des fonctionnaires européens, serait plus petite (150 à 200 mètres de haut). Les tours seraient destinées à héberger des fonctionnaires européens sur 150.000 des 200.000 m2, à des logements, et à accueillir un point de vue unique sur Bruxelles. Actuellement, le plus haut bâtiment de Bruxelles est la Tour des Pensions qui atteint 150 mètres. Selon l'un des architectes qui a présenté le projet, le dossier "est mûr". Les capitaux nécessaires sont mobilisables, le Commissaire européen à l'Administration, Siim Kallas, est d'accord et l'échevin bruxellois de l'urbanisme Christian Ceux a donné son accord de principe.

Ce dernier a cependant formellement démenti avoir donné cet accord de principe à un tel projet. Christian Ceux a également confirmé toutes ses déclarations publiques depuis sa prise de fonction. A ses yeux, l'expérience passée des tours bruxelloises "ne plaide pas en leur faveur, que ce soit en matière d'intégration urbaine ou sociale". Christian Ceux a cependant affirmé qu'il n'adoptait pas de position idéologique en la matière et qu'il prendrait position "sur base de dossiers complets, restant ouvert à tout projet de qualité".

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés