L'hiver doux a pesé sur les recettes des stations de ski en France

L'hiver doux a pesé sur les recettes des stations de ski en France, surtout en basse et moyenne montagne, avec un recul sensible de la fréquentation.

(afp) Globalement, l'"activité des stations devrait reculer d'environ 8 à 10%" pendant cette saison d'hiver qui s'achève fin avril, "même si le bon taux des réservations pour les vacances de Pâques améliore le tableau général", selon Gilbert Blanc-Tailleur, président de l'association France Montagnes.L'hiver 2006-2007 a été le plus chaud en France au moins depuis 1950, avec des températures supérieures de 2,1 degrés à la normale saisonnière, selon Météo France.Le manque de neige a gâché la saison de la glisse dans les massifs des Vosges, du Jura, du Massif central et des Pyrénées, qui ont accusé une baisse de leur activité de 30 à 40%, alors que les stations situées en altitude des Alpes ont pu limiter les dégâts."Cette année est un peu moins bonne, mais ce n'est pas une catastrophe au niveau national", tempère Laurent Reynaud, directeur du Syndicat national des téléphériques de France (SNTF).

Sauf coup de théâtre, le chiffre d'affaires des remontées mécaniques, réalisé déjà aux deux tiers, devrait toutefois accuser selon le SNTF une baisse moyenne de 10% pour la saison d'hiver sur un plan national.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés