La croisière de rêve d'un Japonais s'achève brutalement à Hawaï

Un resquilleur japonais est parvenu à se glisser à bord d'un paquebot de croisière de luxe britannique et à y passer une semaine ni vu ni connu avant de se faire interpeller à Hawaï. Un tour du monde dans la cabine la plus populaire coûte la bagatelle de 17.000 livres (25.045 euros), selon l'armateur britannique du paquebot, P and O Cruises.

(afp) Agé de 40 ans, Osamu Ikegame a expliqué qu'il n'avait pu se retenir en découvrant le magnifique bâtiment, l'Aurora (photo), amarré dans le port de Yokohama (sud de Tokyo), selon la police. Le 20 mars, après avoir escaladé une barrière de plus de deux mètres de haut, il a réussi à se mêler à la foule des 1.800 passagers et à se glisser à bord du paquebot qui effectue un tour du monde, a expliqué un porte-parole du port de Yokohama.

Son voyage de rêve a pris brutalement fin à Honolulu quand le tour opérateur a réalisé que le Japonais n'avait pas de billet. "Il a raconté à la police qu'il voulait voyager à l'étranger sur un gros bateau", a déclaré un porte-parole de la police, s'étonnant qu'il ait pu aussi facilement se soustraire aux contrôles successifs avant de monter à bord. M. Ikegame, qui affirme être un ingénieur informatique, a été interpellé jeudi pour entrée illégale dans un port après avoir été rapatrié - en avion - sous escorte policière la veille.

Le paquebot Aurora avait quitté le port de Southampton (sud de l'Angleterre) pour une croisière autour du monde le 9 janvier dernier.

Photo P&O

Publicité
Publicité

Echo Connect