La décision sur la naturalisation de Johnny est ajournée de six mois

La commission des naturalisations de la Chambre belge des représentants a ajourné mardi de six mois sa décision sur la demande de nationalité belge du chanteur français Johnny Hallyday, ont annoncé les membres de cette commission."Il y a des élements, notamment fiscaux, qui ont été rapportés par la presse et que nous voulons vérifier", a déclaré le président de la commission, le député Guy Hove."Nous voulons être sûr de sa situation", de sa "sincérité", a-t-il ajouté.

(belga) La commission, composée de 17 parlementaires, a "longuement discuté" du cas de Johnny, avant de décider "à la majorité" de se donner six mois de plus pour trancher, selon M. Hove.Des journaux avaient suggéré que Johnny, qui s'est récemment installé en Suisse pour payer moins d'impôts, souhaiterait en fait devenir belge pour ensuite vivre à Monaco, où les citoyens belges jouissent d'avantages fiscaux dont ne bénéficient pas les Français. Le chanteur dément.

Pour obtenir la nationalité belge, il faut en principe avoir sa résidence principale dans le pays depuis au moins trois ans -ce que Johnny n'a pas- ou, à défaut, être en mesure de prouver d'autres "attaches véritables avec la Belgique".

Une exigence à laquelle Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, né le 15 juin 1943 à Paris d'une mère française et d'un père belge avec lequel il était brouillé, tente de répondre en affirmant qu'il s'agit du pays de ses "racines".

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés