La maison de Johnny Cash à Nashville entièrement détruite par les flammes

L'immense maison du chanteur country de légende Johnny Cash, mort il y a trois ans et demi, a été détruite du sol au plafond mardi à Nashville (Tennessee) par un incendie, ont annoncé des médias locaux.

(afp) La demeure de 18 pièces située en bordure d'un lac à Hendersonville, une banlieue de la capitale de la musique country, était en cours de rénovation à l'initiative de son actuel propriétaire, Barry Gibb, vedette du groupe des Bee Gees, lorsqu'elle est devenue la proie des flammes dans l'après-midi de mardi, selon le journal Hendersonville Star News.

Le chef des pompiers d'Hendersonville, Jamie Steele, n'a pas pu fournir jusqu'à présent à la presse la cause exacte de la catastrophe, mais, selon lui, l'incendie a été alimenté par des matériaux utilisés pour les importants travaux effectués dans la maison.

Sur des photos prises après le sinistre, on peut constater que seule la cheminée reste debout.

La grande maison, essentiellement construite en bois, avait accueilli de nombreux concerts privés improvisés de Cash avec Bob Dylan ou Kris Kristofferson, et avec des vedettes de la nouvelle génération du country telles que Vince Matthews et Larry Gatlin.

Elle avait été vendue 2,5 millions de dollars l'année dernière à Gibb, qui avait l'intention de la remettre à neuf afin d'y passer des vacances.

Johnny Cash, surnommé "l'homme en noir" et dont la popularité rivalisait avec celle d'Elvis Presley dans les années 1950 et 1960, est mort en septembre 2003 à l'âge de 71 ans.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect