La météo clémente a attiré de très nombreux touristes à Bruxelles

Les conditions météorologiques favorables qui ont prévalu durant les vacances de Pâques ont très favorablement influencé le tourisme dans la capitale, ressort-il d'un coup de sonde effectué mardi auprès de différents opérateurs.

(belga) Si la satisfaction domine, on dispose toutefois de peu de données chiffrées, notamment dans un secteur hôtelier très compartimenté en fonction du type de clientèle (affaires, loisirs, de séjour de courte ou de moyenne durée). Parmi les activités-phares, le site de "Mini-Europe" situé sur le plateau du Heysel a enregistré son record de fréquentation pour les 10 dernières années.

L'Océade, située à proximité, a connu une hausse du nombre de visiteurs de 10 % par rapport à l'an dernier, essentiellement grâce aux résultats de la deuxième semaine, ont indiqué ses responsables. L'Atomium a enregistré près de 37.000 entrées, dont plus de 5.000 assurées par des enfants âgés de moins de 12 ans, réparties sur les deux semaines de vacances. On observera qu'avec quelque 3.635 entrées, le lundi de Pâques a connu un succès de foule plus élevé que le même jour, il y a un an, alors que 2006 était l'année de réouverture du monument architectural rénové.

Le dimanche de Pâques a présenté un taux de fréquentation quasi identique (3.610 entrées). Le bureau de l'Office de Promotion du Tourisme, situé ur la Grand Place, n'a pas désempli. Hormis les touristes en provenance des pays limitrophes (France, Grande-Bretagne, Pays-Bas), confortant en cela une tendance observée durant les années précédentes, le personnel de l'OPT a observé une forte affluence de ressortissants espagnols. Les thèmes recherchés ne semblent pas varier: l'Atomium, le musée de la Bande Dessinée, le "Manneken Pis" et l'Art Nouveau ont été les plus demandés. Il était très difficile, mardi, de se faire une idée de la fréquentation des hôtels de la capitale.

La démarche a eu plus de succès en ce qui concerne les chambre d'hôtes (325 lits). "On a cartonné", affirmait-on du côté de Bed and Brussels, évoquant un taux d'occupation de 70 %, et une progression constante de mois en mois, depuis un an. Un seul bémol: le beau temps n'a pas favorisé les visites de lieux d'expositions et de musées, où l'on n'a pas enregistré le boom observé dans les activités à l'extérieur.

Photo belga

Publicité
Publicité

Echo Connect