La Suisse, "un village gaulois" dans l'UE, mais sans Romains

La Suisse, qui ne fait pas partie de l'Union européenne, fait figure de "village gaulois" dans l'Europe à 27, a déclaré jeudi le président de la Commission de Bruxelles José Manuel Barroso, tout en notant que "les Romains" ne cherchent pas à la conquérir.

(afp) "Nous ne faisons aucune pression" pour que la Suisse devienne membre du club, "nous respectons pleinement ses choix", a déclaré M. Barroso devant la Fondation Jean Monnet pour l'Europe à Lausanne (ouest). Les électeurs suisses ont rejeté en 1992 par référendum une proposition d'adhésion à "l'espace économique européen", qui aurait été une sorte d'antichambre à l'UE.

Le président de la Commission a estimé que la présence d'une Suisse réfractaire au coeur de l'Europe montrait que l'UE n'est "pas un empire impérialiste". La Suisse est un peu "un village gaulois mais sans Romains qui veulent le conquérir", a-t-il observé, en référence aux aventures d'Astérix. M. Barroso a relevé que Berne "de facto plus impliquée" économiquement dans l'UE que certains pays membres et est aussi "plus dépendante de l'Europe".

Sans viser directement la Suisse, il a estimé que pour affronter les grands défis de la mondialisation "la taille européenne est plus adaptée que jamais" et le pays solitaire est "perdu". La Suisse est liée à l'Union européenne par une série d'accords bilatéraux dans différents domaines, notamment la fiscalité et la libre circulation des personnes.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect