Publicité

Le CSA renforce le code d'éthique de la pub destinée aux enfants

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a renforcé le code d'éthique de la publicité audiovisuelle à destination des enfants en fonction notamment de préoccupations nouvelles des acteurs médiatiques, apprend-on jeudi dans la lettre d'information du Conseil.

(belga) Les nouvelles dispositions du code - dont le nombre est passé de 19 à 24 - visent à préserver les enfants de certains effets psychologiques de la publicité. Ces effets sont notamment ceux liés aux représentations de poses et d'attitudes à caractère sexuel d'enfants, ou consécutifs à des injonctions "exagérément pressantes".

Le nouveau code, qui n'est pas contraignant, préconise aussi autour des émissions pour enfants une zone tampon de 5 minutes pour des publicités dont l'objet n'est pas destiné aux enfants de moins de 12 ans. Le CSA vise là par exemple les bandes annonces de films classés en salle "enfants non admis", les publicités de jeux et jouets qui ne sont pas destinés aux enfants de moins de 12 ans, ou encore les sonneries logos et chats autres que ceux destinés à ces enfants.

En avril dernier, la ministre de l'Audiovisuel en Communauté française, Fadila Laanan, avait demandé au CSA son avis en vue de transposer en règlement ce code d'éthique, mais aussi de l'actualiser. Le CSA n'est pas favorable à une transposition du code en règlement, mais il a toutefois actualisé ce code, qui remontait au 10 juillet 2002. Il a pris en compte les modifications décrétales intervenues depuis et les préoccupations nouvelles des acteurs médiatiques, souligne-t-il.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés