Le maire de Tokyo poursuivi pour avoir insulté la langue française

Un groupe de Français, Canadiens et Japonais a déposé une nouvelle plainte contre la mairie de Tokyo, dirigée par le populiste Shintaro Ishihara, qu'ils accusent d'avoir insulté la langue française en 2004.Ce groupe de 74 ans plaignants, conduit par le directeur français d'une école de langue de Tokyo, Malik Berkane, a annoncé lundi le dépôt de cette plainte contre la mairie de Tokyo en tant que personne morale, selon un communiqué.

(afp) Interrogée, la mairie de Tokyo s'est refusée à tout commentaire, un porte-parole précisant que les services municipaux étudiaient actuellement le contenu de la plainte. Les plaignants reprochent au maire Shintaro Ishihara, 74 ans, des propos tenus en octobre 2004 lors d'une réunion publique à Tokyo au cours de laquelle il avait déclaré: "Le français étant une langue inapte au calcul, il est tout à fait normal qu'elle soit disqualifiée comme langue internationale". Le maire de Tokyo, un populiste de droite, célèbre pour ses déclarations à l'emporte-pièce, avait été déjà visé en juillet 2005 en tant que personne privée par une première action en justice. Celle-ci a débouché sur plusieurs audiences devant le tribunal municipal de Tokyo, lequel n'a pas encore rendu son jugement.

Mais à la fin 2006, M. Ishihara, un habitué des polémiques, a fait savoir par l'intermédiaire de ses avocats que ses propos sur la langue française avait été tenus "en tant que maire de Tokyo, dans l'exercice de ses fonctions". "Nous avons alors décidé de poursuivre le procès actuel contre M. Ishihara en tant qu'invidu et déposer une nouvelle plainte cette fois-ci contre la mairie de Tokyo", explique M. Berkane, sur le site internet des plaignants, en majorité des enseignants.

Les plaignants réclament 50.000 yens (319 euros) de dommages et intérêts et la publication d'excuses par la mairie. Ancien romancier, auteur de best-seller précoce et maire de Tokyo depuis 1999, M. Ishihara est candidat à sa succession à la tête de la plus grande ville du monde le 8 avril prochain. Il s'est rendu célèbre dans le monde entier avec un virulent pamphlet anti-américain, "Le Japon sans complexe", en 1989.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés