Le TGV pulvérise le record du monde de vitesse sur rail à 574,7 km/h

Le TGV a pulvérisé mardi le record du monde de vitesse sur rail, en atteignant 574,7 km/h sur la ligne à grande vitesse est-européenne. La rame du record a atteint sa vitesse maximum à 13H14 (11H14 GMT).

(afp) Le précédent record était vieux de 17 ans. En mai 1990, le TGV avait atteint la vitesse de 515,3 km/h.Le record absolu de vitesse d'un train reste détenu par le Maglev, train japonais expérimental à sustentation magnétique, qui est monté à 581 km/h en 2003.Sous le nom de code V150 -pour 150 mètres par seconde, soit 540 km/h- la "rame du record" s'est élancée peu après 13H00 locales (11H00 GMT), sur une portion de la ligne à grande vitesse de l'Est récemment inaugurée.Le record a été retransmis en direct par la télévision.

Des applaudissements ont éclaté à bord de la rame, qui était filmée depuis un avion, quand le record a été battu.

Peinte en noir, la "V150" avait été conçue spécialement: les deux motrices avaient vu leur puissance "gonflée", des moteurs supplémentaires étaient répartis le long du train et les roues étaient plus grandes que sur un TGV normal, de façon à assurer de très hautes vitesses sans faire surchauffer les moteurs.Sur la ligne elle-même, la puissance électrique avait été fortement augmentée et la caténaire chargée d'alimenter le convoi avait été renforcée, de même que le ballast, lit de graviers sur lequel reposent les rails, soumis à d'intenses vibrations.Ce record permet à la France de confirmer "sa place de leader mondial", s'est immédiatement félicité le ministre des Transports Dominique Perben."Grâce aux ingénieurs français, l'Europe est championne du monde", a lancé de son coté le commissaire européen aux Transports, le français Jacques Barrot, depuis le centre de contrôle installé en gare Champagne-Ardenne TGV à Bezannes (Marne, est).

Le TGV avait déjà atteint la vitesse de 559 km/h lors de plusieurs dizaines d'essais officieux depuis la mi-janvier, selon la SNCF. Il a même atteint 568 km/h la semaine dernière, d'après la presse.La "rame du record" était bardée de capteurs chargés de mesurer la résistance aux vents violents ou les vibrations.Cette tentative avait un autre objectif, industriel celui-là: vendre le TGV à l'étranger, soumis à la concurrence du japonais Shinkansen (fabriqué par Hitachi) ou de l'allemand ICE (Siemens).Le TGV a déjà été vendu en Corée du Sud et les responsables français ont de "grands espoirs" pour l'exporter "en Amérique du Sud, et peut-être aussi aux Etats-Unis".

Symbole de l'innovation technologique française, le TGV a fêté ses 25 ans l'an dernier. Inauguré le mois dernier, le TGV Est-européen roulera, à partir du 10 juin, à 320 km/h. Grâce au TGV, 1,3 milliard de voyageurs ont été transportés depuis le lancement de la grande vitesse en France et en EuropeCe record mondial de vitesse servait aussi à tester dans des conditions extrêmes des éléments du futur TGV, appelé AGV, qui pourrait commencer à rouler en 2009.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect