Publicité

Le transport aérien se débarrassera du billet d'avion papier fin 2007 (IATA)

Le transport aérien se débarrassera du papier fin 2007, a indiqué mardi à Casablanca le directeur général de l'Asociation internationale du transport aérien (IATA).

(afp) "Nous avions projeté de supprimer à 70% le papier en 2006, mais nous sommes arrivés à une moyenne de 64%. Nous prévoyons d'en finir fin 2007", a déclaré Giovanni Bisignani lors d'une conférence de presse au siège de la compagnie Royal Air Maroc (RAM).

Il a précisé que le billet électronique coûte un dollar contre 10 pour le billet papier."Une seule expédition par fret-avion donnait lieu à 38 documents papier d'un coût de 30 dollars. "Le papier utilisé pour le traitement du frêt pourrait remplir chaque année 81 avions cargos", indique un document d'IATA."Nous économisons annuellement 3 milliards de dollars en remplaçant le papier par l'électronique", a affirmé le chef d'IATA, qui regroupe 250 compagnies aériennes de 136 pays, représentant 94% du trafic mondial de passagers.

Il a regretté le retard pris dans ce domaine par les compagnies arabes. "Je tire la sonnette d'alarme pour que les gouvernements de la région fassent en sorte que leurs compagnies suivent le chemin tracé par leurs homologues marocaine et émiratie", a-t-il dit.Selon lui, la RAM a émis 43% de billets électroniques contre seulement 16% en moyenne pour les compagnies arabes, qui sont lanterne rouge. C'est l'Asie du nord qui arrive en tête avec 91% de billets électroniques, alors que l'Europe et le continent américain à 75% et l'Afrique à 56%.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés