Lecture: "le temps des copains" (éditions Scali)

Les photos du photographe français Tony Frank dégagent ce doux parfum de nostalgie pour une époque disparue, celle des "singing sixties".

Et oui les jeunes, il existait voici quelques lustres une époque pré-star academy. Un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître, pour paraphraser le grand Charles (Aznavour, pas de Gaulle). Une époque caractérisée par une insouciance sans limites et les débuts d'une génération de chanteurs dont les vétérans occupent encore et toujours le haut du pavé en ce début de XXIe siècle.

Des artistes qui ne marchaient pas encore pour des points d'audimat ou pour le fric (du moins pas seulement pour lui).

Des stars qui furent le gagne-pain du jeune Tony Frank de l'époque dont les débuts de photographe eurent lieu en avril 1962 lors du récital de Louis Armstrong. Comme entrée en matière dans la vie professionnelle, on a vu pire.

La suite ressemble à un vrai conte de fée pour Frank, devenu l'ami, le confident et le photographe personnel de bien des célébrités (acteurs, chanteurs,...).

Au fil des pages de cet album de photos se bousculent ainsi Frank Zappa, The Who, Johnny, Eddy Mitchell, Sardou ("des tournées suivies ensemble, une grande gueule et, de temps en temps, un sourire"), Ottis Redding ou la très photogénique Jane Birkin. Souvenirs, souvenirs...

Philippe Degouy

Le temps des copains. Photographies de Tony Frank. Editions Scali. 292 pages

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect