Publicité

Les cartes de crédit professionnelles servent surtout à payer l'hôtel

Près d'un quart des dépenses effectuées par les détenteurs d'une carte de crédit professionnelle concerne les frais d'hôtel, selon les résultats d'une analyse de la société Bank Card Company (BCC) Corporate rendus publics jeudi.

(belga) Le plus grand poste (35 %) de dépenses concerne toutefois les dépenses considérées comme personnelles.Entreprise spécialisée dans l'édition de cartes de crédit à destination des entreprises, BCC Corporate a cartographié les dépenses engagées par les travailleurs au moyen de leur carte de crédit professionnelle.

Il en ressort qu'un quart des paiements réalisés a trait aux frais d'hôtel et que ceux-ci s'élèvent en moyenne à 250 euros. Viennent ensuite les tickets d'avions, qui représentent 17 % des dépenses totales et les frais de restaurant, bons pour 16 % des dépenses, avec près de 100 euros en moyenne par paiement.

Enfin, les retraits en liquide correspondent à 4 % des frais et l'essence à 2 %. A noter que 35 pc des dépenses sont généralement liées à des dépenses personnelles."La plupart des travailleurs utilisent leur cartes en bons pères de famille et les montants peuvent en général être qualifiés de normaux", estime-t-on chez BCC Corporate à la lecture des résultats. Il ressort en outre que la plupart des titulaires d'une carte de crédit professionnelle émargent à la tranche d'âge des 35-44 ans (33 %) et des 45-54 ans (30 %). Les plus jeunes travailleurs (25 à 34 ans) sont seulement 18 % à en posséder une.

Les travailleurs plus âgés (55 ans et plus) sont encore moins nombreux (16 %).

Photo belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés