Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les dictateurs des pays du Sud ont détourné de 100 à 180 milliards de dollars, selon une ONG

Les dictateurs des pays du Sud ont détourné et placé à l'étranger au cours des dernières décennies, avec la complicité des grands pays occidentaux, des fortunes estimées entre 100 à 180 milliards de dollars, accuse le Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD). La publication de ce rapport intervient alors que trois associations françaises ont déposé une plainte contre X visant des chefs d'Etat africains accusés de posséder en France des biens immobiliers financés par de l'argent public détourné.