Les employés belges les plus stressés d'Europe

Une enquête réalisée en ligne auprès de plus de 21.000 personnes par StepStone révèle que plus de la moitié des Belges (51%) reconnaissent qu'ils sont incapables de gérer la pression au travail.

Un employé sur cinq est physiquement et psychiquement épuisé par son travail en Europe, et les Belges figurent parmi les plus stressés, selon une enquête réalisée en ligne auprès de plus de 21.000 personnes par le prestataire de recrutement StepStone.

Parmi les répondants, 31% disent de temps en temps devoir puiser dans leurs réserves à cause de leur travail et plus de la moitié des Belges (51%) reconnaissent qu'ils sont incapables de gérer ou gère difficilement la pression au travai sur les plans physique et psychique.

Les Belges figurent ainsi parmi les Européens (46%)les plus stressés et ne sont devancés que par les employés allemands (56%) et suédois (59%). A l'inverse, les Danois (66%), les Norvégiens (62%) et les Néerlandais (62%) supportent le mieux le stress.

Ils sont 19% des Européens et 20% des Belges à être proche de l'épuisement total (burn-out).

"La pénurie indéniable de personnel qualifié cause une pression énorme chez les employés. Ils doivent travailler d'autant plus, ce qui augmente le risque d'épuisement total", a déclaré Jan Heiremans, de StepStone Belgique, dans un communiqué.

Au total, 21.586 visiteurs des sites internet StepStone Belgique, Allemagne, Danemark, Norvège, Suède, Italie, Pays-Bas et France ont participé à l'enquête.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés