Les Etats-Unis retrouvent les faveurs des touristes français (Directours)

Les Etats-Unis, troisième destination mondiale qui avait été boudée par les touristes français en 2006 en raison des problèmes liés aux passeports électroniques, ont bénéficié d'une nette reprise des réservations cette année, a indiqué jeudi Michel-Yves Labbé, PDG de Directours.

(afp) Depuis le début de l'année, "nos réservations pour les Etats-Unis ont progressé de 50% par rapport à l'an dernier, ce qui nous permet de renouver avec le niveau d'avant l'affaire des passeports", a-t-il expliqué en présentant à la presse le bilan annuel du voyagiste en ligne haut de gamme."Nous sommes très optimistes pour cette année concernant les Etats-Unis", a-t-il relevé, avant de préciser que Directours réclamait au gouvernement une compensation de 268.000 euros pour le manque à gagner provoqué par la délivrance tardive des passeports.

En 2006, le chiffre d'affaires réalisé par Directours sur les Etats-Unis, soit un quart de son activité, a baissé de 25%. Au total, ce spécialiste des voyages à la carte a enregistré des recettes en hausse de 13% à 22,45 millions d'euros, mais une baisse du nombre de ses clients de 8%."C'était un problème franco-français.

Dans tous les autres pays européens, les départs pour les Etats-Unis ont augmenté de 20% l'an dernier", a-t-il commenté.Un contentieux entre les syndicats de l'Imprimerie nationale et le ministère de l'Intérieur sur le choix du fabricant des passeports avait retardé la sortie en France des passeports, dont les premiers ont été délivrés en avril 2006.

Depuis le 26 octobre 2005, seuls les détenteurs d'un passeport doté d'une photo numérique ou d'un passeport à lecture optique délivré avant cette date peuvent en effet franchir les douanes américaines. A défaut, un visa est exigé.

Selon l'Association de tour-opérateurs français (Ceto), les réservations pour les Etats-Unis, en baisse de 30% l'an dernier, ont progressé de 9% sur la période novembre-février. Près de 900.000 Français se rendent chaque année aux Etats-Unis.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect