Publicité

Les hommes sont plus attentionnés que leurs dulcinées pour la Saint-Valentin

A l'occasion de la Saint-Valentin, 74 % des hommes organisent un dîner, soit à l'extérieur soit en se mettant derrière les fourneaux, alors que 71 % des femmes attendent que leur partenaire prenne l'initiative d'organiser la soirée. Les messieurs se trompent également moins dans le choix du cadeau que les dames, a révélé une étude réalisée à la demande de la Fedis, la Fédération belge des entreprises de distribution.

BRUXELLES 06/02 (BELGA) = L'étude a été réalisée auprès de 1.100 personnes par le bureau D&K Vision à la demande de Fedis sur la vision qu'ont les hommes et les femmes de la fête qui célèbre l'amour. Les Valentins offrent surtout, dans l'ordre d'importance, des chèques-cadeau (bons parfum, lingerie, déjeuner, station thermale), un dîner, des soins de beautés, des fleurs, des bijoux ou de la lingerie. Ces cadeaux correspondent plus ou moins aux attentes des femmes qui espèrent se voir offrir des bijoux ou un citytrip. Les Valentines semblent, selon l'étude, moins perspicaces. Elles offrent, par ordre d'importance, des chèques-cadeaux (chèques livres, cd, excursions-aventures), des soins de beauté, un dîner, un citytrip, des vêtements.

Alors que les présents espérés par les hommes sont des chèques de sport ou culture, un citytrip, un cadeau en rapport avec leur hobby et en dernier un dîner. En conclusion, les femmes n'anticipent pas bien les attentes de leur compagnon en matière de cadeaux. La fourchette de prix consacré au cadeau oscille entre 40 et 100 euros tant par les Valentins et que les Valentines belges. 38% des hommes et 43% des femmes achètent leur cadeau en janvier et un belge amoureux sur trois (hommes et femmes confondus) attendent la dernière semaine avant la Saint-Valentin pour acheter leur cadeau. Un couple sur deux fête la Saint-Valentin le soir du 14 février au restaurant. Ils sont 41 % à dîner en tête-à-tête chez eux.

En ce qui concerne le menu du repas, la fondue et les mets gastronomiques restent les plus prisés, et ils 48 % à arroser le repas d'une bouteille de champagne ou de mousseux. Moins d'un quart des couples loue un dvd ou regardent un film romantique à la télévision. La Saint-Valentin est la fête de la fidélité ou de la prétention de l'être. A la question qu'achètent les hommes et femmes pour leur amant ou maîtresse pour cette occasion, seuls 4 % des personnes ont apporté une réponse à cette question.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés