Les "vacances" de Sarkozy suscitent la polémique

Après avoir annoncé une "retraite" pour se préparer à "habiter la fonction présidentielle", M. Sarkozy a finalement préféré une croisière de luxe en Méditerranée, à l'invitation de son ami l'homme d'affaires français Vincent Bolloré, qui a mis à sa disposition un jet privé et un yacht de luxe.

(afp) Le président-élu Nicolas Sarkozy devait regagner mercredi soir la France à l'issue de brèves mais luxueuses vacances au large de Malte, à l'origine d'une vive polémique avant même la passation de pouvoirs avec Jacques Chirac.

Les socialistes, dont la candidate, Ségolène Royal, a été battue dimanche par M. Sarkozy (47% à 53%), ont vu dans cette escapade une "forme d'arrogance et même d'insulte", une "faute de goût", en contradiction avec les valeurs défendues par le candidat de droite durant une campagne où il s'était présenté comme "le candidat du peuple".

Le député socialiste Henri Emmanuelli a affirmé qu'en élisant Nicolas Sarkozy "les Français ont confié le pouvoir politique au pouvoir de l'argent". Le Parti Communiste a qualifié de "très inquiétant" le "lien direct" entre Nicolas Sarkozy et "les milieux d'affaires".

Et une association de chômeurs a évalué ses trois jours de croisière à "environ 17 années" de revenus pour un employé touchant le salaire minima.

Egalement critiques, la plupart des journaux français ont publié mercredi à la Une des photos de ce "yacht de milliardaire", précisant que le séjour à son bord de M. Sarkozy, accompagné de son épouse Cécilia et de leur fils, pouvait être estimé à au moins 100.000 euros.

L'entourage du nouveau président a défendu le droit de M. Sarkozy de se reposer à sa guise après une campagne harassante. Mais, la polémique prenant de l'ampleur, M. Sarkozy a été contraint d'intervenir depuis Malte pour tenter calmer le jeu.

Ce voyage n'a "pas coûté un centime aux contribuables", a-t-il assuré à des journalistes sur place, alors que le chef du PS François Hollande s'était demandé plus tôt si la République payait" ce séjour.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés