Publicité
Publicité

Microsoft part à la chasse aux "cybersquatteurs"

Microsoft veut s'en prendre à des sociétés qu'il accuse d'avoir enregistré des marques en violation de sa propriété intellectuelle. En Europe, il envisage de lancer des procédures judiciaires en Grande-Bretagne, en Italie et en Allemagne. Les détails de ces poursuites doivent être révélés ultérieurement.