Publicité

Nombreux candidats malvoyants pour les écoutes téléphoniques

De nombreuses candidatures d'aveugles et de malvoyants désireux de collaborer avec la police fédérale pour effectuer des écoutes téléphoniques, comme le permet la loi dès ce lundi, ont déjà été introduites, annonce le ministre de l'Intérieur, Patrick Dewael, qui précise la procédure d'engagement.

(belga) Ce lundi paraît au Moniteur la loi relative à l'engagement d'aveugles et de malvoyants pour effectuer des écoutes téléphoniques dans les chambres d'écoute de la police fédérale, et pour enregistrer ces conversations. Jusqu'à présent, seuls les inspecteurs de police pouvaient retranscrire des conversations téléphoniques, ce qui demandait beaucoup de temps. "En engageant maintenant du personnel civil, et plus spécifiquement des aveugles et malvoyants, les inspecteurs ont plus de temps pour le vrai travail de recherche sur le terrain", indique Patrick Dewael (VLD) dans un communiqué. La qualité du travail de recherche s'en trouvera augmentée, ajoute-t-il, car les aveugles et malvoyants disposent de plus de capacités pour reconnaître les voix et les bruits de fond. La loi leur attribue toutefois des compétences policières restreintes. La mise en oeuvre de la nouvelle loi débute par des projets pilotes pour six sélectionnés (deux à Liège, deux à Bruxelles et deux à Anvers).

Les places vacantes seront affichées avant la fin janvier et seront suivies en février des procédures de sélection et recrutement. La formation aura lieu en mars-avril, de sorte que les sélectionnés puissent entamer leur travail fin avril. Les projets pilotes seront évalués après six mois, au terme desquels 30 aveugles et malvoyants supplémentaires seront engagés. La Ligue Braille et la Confédération belge pour les aveugles et malvoyants sont partenaires du projet, dont Patrick Dewael souligne particulièrement l'aspect social. Les écoutes téléphoniques sont un des moyens les plus importants dont dispose la police pour lutter contre la grande criminalité organisée et le terrorisme.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés