Numerus clausus: plusieurs centaines d'étudiants s'en prennent au PS

De 650 à un millier d'étudiants en médecine, selon les sources, manifestaient bruyamment lundi en début d'après-midi devant le siège du Parti socialiste à Bruxelles pour réclamer la suppression des mesures de filtrage et l'attribution de numéros Inami aux étudiants diplômés.

(belga) Plusieurs centaines d'étudiant(e)s ayant entamé des études en médecine durant la suppression temporaire du filtre en Communauté française sont surnuméraires par rapport aux quotas établis au niveau fédéral, et ne rentreront donc pas en compte pour l'attribution d'un numéro Inami à la fin de leurs études, rappelle la Fédération des étudiants francophones (FEF), à l'origine de la manifestation.

Une délégation devait être reçue par des représentants des cabinets des ministres de la Santé Rudy Demotte (fédéral) et de la ministre-présidente de la Communauté française, Marie Arena, selon la FEF.

Les étudiants, venus des différentes universités francophones, ont défilé sur le boulevard de l'Empereur aux cris de "sept ans pour rien, c'est inhumain".

Photo Belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés