Publicité

On peut "pirater" les téléphones fixes

La téléphonie numérique via Internet (VOIP) recèle des faiblesses de sécurité dont les autorités de régulation des télécoms n'ont apparemment pas encore pris toute la mesure, peut-on lire vendredi dans La Libre Belgique. Le journal affirme qu'on peut aussi jouer les pirates des télécoms sur les lignes fixes.

(belga) Fabrice Myard, un spécialiste des réseaux informatiques et télécoms (Draym.net) a en effet montré à La Libre Belgique qu'il est aisé, au départ de sites internet payants, et même gratuits, d'intervenir de manière anonyme sur le réseau télécom. De petits programmes permettent de créer des liaisons sur lignes fixes de manière anonyme. On peut ainsi mettre en contact téléphonique forcé des interlocuteurs.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés