Publicité

Pfizer en appel après avoir perdu le droit au nom sinisé du Viagra

Le laboratoire américain Pfizer a annoncé mardi avoir fait appel d'un récent jugement accordant à un concurrent chinois l'appellation chinoise Wei Ge couramment utilisée pour son médicament contre l'impuissance, le Viagra.

(afp) Dans un communiqué, Pfizer souligne que "pendant près de 10 ans, Wei Ge a été directement lié au Viagra en Chine et est reconnu comme une marque de Pfizer dans d'autres pays asiatiques".

Le laboratoire américain s'insurge donc contre une décision de justice qui a permis à une société cantonnaise, Guangzhou Welman, de garder cette appellation, enregistrée auprès des autorités locales, pour son propre médicament.Une Cour de Pékin a jugé fin décembre que le fait que Wei Ge ("Grand Frère") désigne dans le langage courant le Viagra ne conférait pas à Pfizer de droit sur le nom et lui en a refusé la propriété.Pfizer dit avoir interjeté appel le 30 janvier et estime que le premier jugement "ne participe pas à la création d'un environnement innovateur" porteur de garanties en matière de "protection des droits de propriété intellectuelle pour les compagnies introduisant de nouveaux médicaments en Chine".

Pfizer s'est vu reconnaître en juin les droits sur le Viagra, lorsque la justice a annulé une décision des autorités chinoises d'invalider le brevet qui lui avait été accordé en 2001. Il a ensuite remporté plusieurs procès contre des imitateurs locaux de son Viagra.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés