Près de 48.000 Français voteront pour les Présidentielles en Belgique

Près de 48.000 Français se sont inscrits en Belgique pour voter pour le premier tour des élections présidentielles françaises, qui se déroulera le dimanche 22 avril. Pour ceux qui ne seraient pas encore inscrits et désireraient tout de même faire leur devoir de citoyen, il faudra passer par la voie judiciaire et contacter le tribunal de Paris.

(belga) Environ 48.000 Français résidant en Belgique sont inscrits sur une des trois listes électorales consulaires de Belgique (Anvers, Bruxelles et Liège) afin de voter pour les élections présidentielles françaises, dont le premier tour se déroulera le dimanche 22 avril. De 10.000 à 20.000 personnes ont également demandé à pouvoir voter en France en s'inscrivant sur une liste électorale française, a-t-on appris auprès du consul général du Consulat général de France à Liège, Patrick Fers.

Par rapport aux dernières élections présidentielles françaises de 2002, on constate un énorme afflux d'électeurs, leur nombre ayant pratiquement doublé en cinq ans. Il a dès lors fallu également doubler le nombre de bureaux de vote en Belgique, qui seront cette année quarante et un. Les bureaux seront installés à Anvers, Bruxelles, Liège, Arlon, Charleroi, Gand, Mons, Mouscron, Namur et Tournai (pour les adresses: www.ambafrance-be.org). Il y a deux explications à cette forte augmentation des électeurs. Tout d'abord, une raison mécanique: auparavant, il existait deux listes d'électeurs: une pour les élections présidentielles et les référendums et l'autre pour l'élection de l'Assemblée des Français de l'étranger. Ces deux listes ont maintenant été fusionnées. L'autre raison est l'intérêt particulier des Français pour cette élection, a indiqué M. Fers. Concrètement, tout Français majeur résidant en Belgique et s'étant inscrit auprès des services consulaires se retrouve inscrit automatiquement sur une des trois listes électorales consulaires de Belgique, sauf si la personne y a marqué son opposition. Les personnes n'étant pas inscrites sur une des trois listes électorales et désirant voter avaient jusqu'au 30 décembre dernier pour le faire.

En cas d'oubli ou de retard, d'autres possibilités existaient encore auprès des services consulaires jusqu'au 12 avril mais ensuite, les personnes voulant tout de même exercer leur devoir de citoyen devront passer par la voie judiciaire et contacter le tribunal de Paris. Pour les mineurs ayant atteint l'âgé de 18 ans entre le 30 décembre et la date du premier tour, des modalités particulières sont prévues auprès des services consulaires, précise M. Fers. Les personnes inscrites sur les listes auront reçu un courrier leur précisant dans lequel des 41 bureaux de vote elles pourront se rendre le 22 avril, entre 08h et 18h, munies de documents d'identité. Le premier tour de l'élection (pour laquelle le vote n'est pas obligatoire) se déroulera le dimanche 22 avril. Les électeurs devront départager douze candidats. Si un candidat obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (la moitié de ces suffrages plus une voix) au premier tour, il sera élu.

Dans le cas contraire, un second tour sera organisé (le 6 mai) pour départager les deux candidats qui auront obtenu les meilleurs résultats au premier tour.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect