Suisse: certains glaciers pourraient disparaître d'ici 2050

Certains des quelque 1.800 glaciers suisses pourraient fondre totalement d'ici 2050 du fait du réchauffement climatique qui frappe durement les Alpes, a estimé vendredi un chercheur helvétique.

(afp) "Entre 1850 et l'an 2000, les glaciers ont reculé de 50%, dont 15% dans les quinze dernières années. A ce rythme, on peut s'attendre à ce que certains d'entre eux aient tout simplement disparu en 2050", a averti le professeur Wilfried Haeberli, du département de géographie et de glaciologie de l'Université de Berne.

Les chercheurs tablent sur une hausse des températures de 2 à 5 degrés dans les cent ans à venir, avec un impact catastrophique au niveau de l'enneigement, et réclament des mesures rapides pour réduire les émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement.

"Il faut prendre conscience de la gravité de la situation", a déclaré le professeur Haeberli lors d'une conférence de presse, tout en estimant que "si des mesures sont prises au plus vite, on peut encore sauver une partie des glaciers".

Parmi ses nombreux glaciers de toutes tailles, la Suisse compte le glacier d'Altesch, le plus grand d'Europe avec ses 23 kilomètres de long. Cette montagne de glace a reculé de 66 mètres durant la seule année 2005, selon une étude publiée il y a un an.

Selon une étude de l'Université de Zurich de 2004, la fonte des glaciers s'est beaucoup accélérée en trente ans. Par rapport à la période 1850-1973, le rythme de fonte a été multiplié par trois entre 1973 et 2000 et même par sept entre 1985 et 2000.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés