Un été sur deux aussi ou plus chaud que 2003 en Europe, prévoit le Giec

L'Europe pourrait subir au cours du siècle des vagues de chaleur comparables à celle de 2003, voire beaucoup plus caniculaires, a estimé mercredi à Genève un expert du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec).

(afp) Au cours du siècle, "nous pourrions avoir une année sur deux un été aussi chaud ou même plus chaud que celui de 2003", a estimé devant la presse l'expert Andreas Fischlin de l'Institut de technologie de Zurich qui a été l'un des auteurs du dernier rapport du Giec.La canicule d'août 2003 avait fait quelque 70.000 morts dans toute l'Europe, principalement des personnes âgées victimes de déshydratation.

Tout en refusant de se prononcer sur les risques de canicule cette année, les experts du Giec ont averti que 2003 pourrait n'être qu'un avant-goût des étés à venir, compte tenu du réchauffement climatique."Certains étés seront probablement beaucoup plus chauds que celui de 2003 d'ici la fin du siècle", a estimé Martin Beniston, de l'Université de Genève.M. Beniston a espéré qu'avec la répétition des vagues de chaleurs, les populations ne se laisseraient plus prendre par surprise comme cela avait été le cas il y a quatre ans. Il a estimé qu'avec une préparation correcte le bilan des morts pourrait être inférieur de 80% à celui de 2003."On s'attend à ce que le nombre de morts supplémentaires soit réduit grâce aux efforts d'adaptation", a-t-il observé.

Les experts présentaient à Genève les conclusions du dernier rapport du Giec rendu public la semaine dernière à Bruxelles, en se concentrant sur les conséquences du réchauffement climatique sur l'Europe et sur les Alpes en particulier.Ils ont ainsi averti que 60% des espèces de plantes étaient fortement menacées d'extinction dans les Alpes d'ici à la fin du siècle avec une élévation moyenne des températures comprise entre 1,5 et 2,5 degrés par rapport aux valeurs de 1990.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect