Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Un rapport US confirme l'absence de liens entre Saddam et Al Qaïda (presse)

Les interrogatoires de Saddam Hussein et des documents officiels retrouvés en Irak après l'intervention américaine de 2003 confirment que le régime irakien n'avait pas collaboré avec Al-Qaïda, écrit jeudi le Washington Post sur son site internet.Selon un rapport du département américain de la Défense qui vient d'être déclassifié, les informations récoltées après la chute de Saddam Hussein confirment les renseignements de la CIA et du Pentagone récoltés avant mars 2003, selon lesquels le gouvernement irakien n'avait pas de contacts importants avec Al-Qaida.