Un tiers des filles sont importunées par des questions sexuelles sur Internet

Quelque 35% des adolescentes qui chattent sur internent sont importunées par des questions à connotation sexuelle, écrivent mardi De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Volk, sur base d'une enquête réalisée par TNS Media pour Het Nieuwsblad et l'émission Koppen (VRT).

(belga) Dans le cadre de cette enquête, 547 jeunes entre 12 et 18 ans ont été interrogés par téléphone. Environ 26% des jeunes qui chattent sur internet ont reçu des questions à connotation sexuelle sur leur corps ou leur vie intime. La proportion augmente à 35% chez les adolescentes. Douze % d'entre elles se sont vues demander de se déshabiller ou de se masturber devant la webcam. 83% des sondés disent être totalement mécontents de recevoir de telles questions. Quelque 15% y auraient cependant répondu!

Photo Belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés