Une agence anglaise de HSBC décide de ne prêter qu'aux riches

Le groupe britannique HSBC, qui se présente comme "la banque mondiale de proximité", a confirmé qu'une de ses agences au Royaume-Uni ne s'adresserait plus qu'aux clients les plus aisés, reléguant les plus pauvres aux machines automatiques.

(afp) L'agence, située à Canford Cliffs dans le Dorset (sud de l'Angleterre), n'offrira plus ses services qu'à la clientèle de "premier rang", a indiqué un porte-parole, confirmant des informations du Guardian.A partir du mois de juin, les clients susceptibles de parler à ses conseillers devront disposer d'au moins 50.000 livres (73.500 euros) d'économies, ou d'un emprunt immobilier de 200.000 livres, ou d'un emprunt immobilier de 100.000 livres avec un salaire annuel minimum de 75.000 livres. Les autres ne pourront plus qu'utiliser les machines automatiques.

"Si nous faisons cela, c'est parce que Canford Cliffs est un quartier très riche et très bien desservi par HSBC. Un pourcentage élevé des clients de cette agence sont des clients de premier rang", a expliqué le porte-parole de HSBC, numéro un de la banque en Europe et numéro trois mondial.

Mais des associations estiment que cette mesure va nuire aux clients les plus fragiles financièrement. "Le problème est grave. Les gens qui ont le plus besoin de parler à quelqu'un aux guichets sont les moins renseignés, les moins aisés et les plus âgés. Ce sont eux à qui HSBC tourne le dos", a dénoncé Derek French, directeur de la Campaign for Community Banking Services.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect