Une maison poussièreuse, c'est bon pour le moral

Mauvaise nouvelle pour les maniaques du ménage et les adeptes d'un jardin impeccable: un peu de saleté ne nuit pas à la santé. Bien au contraire, annonce le Sunday Times car la poussière et la terre de jardin contiennent une bactérie qui a pour effet de permettre aux gens de se sentir mieux dans leur peau.

(belga) Cette nouvelle risque de perturber ceux qui s'apprêtent à s'adonner au traditionnel nettoyage de printemps mais des chercheurs britanniques ont découvert qu'a trop astiquer, on élimine de nombreuses bactéries, et notamment la Mycobacterium vaccae (M vaccae) qui a une action bénéfique sur le moral comparable à un anti-dépresseur. Cette bactérie, qui fait partie de la famille de celle qui provoque la tuberculose, stimule en effet le système immunitaire, ce qui engendre la production par certaines de cellules du cerveau de sérotonine, une substance associée au bien-être. "Notre étude nous permet de mieux comprendre comment le corps communique avec l'esprit et démontre qu'un système immunitaire en bon état de fonctionnement est important pour notre santé mentale, souligne le docteur Chis Lowrey, professeur à l'université de Bristol où la recherche a été menée. Cette étude rejoint les conclusions d'autres recherches qui ont déjà mis en évidence qu'un enfant qui grandit dans un environnement trop propre ne développe pas un système immunitaire aussi efficace parce qu'il n'a pas été en contact avec certains microbes pendant les premières années de sa vie. Le professeur Lowry et ses collèges à Bristol et au Collège universitaire de Londres vont plus loin encore, en affirmant qu'un système immunitaire efficace n'est pas seulement bon pour le corps mais aussi pour le cerveau.

Publicité
Publicité

Echo Connect