Publicité

Une nouvelle vidéo pirate montre le corps de Saddam Hussein

Une nouvelle vidéo pirate, probablement filmée par un téléphone portable, montre le corps de Saddam Hussein recouvert d'un linceul sur un brancard, avec une profonde entaille sanguinolente au cou, et était disponible mardi sur internet.

(afp) D'une durée de 27 secondes, la vidéo débute avec un plan sur un corps recouvert d'un linceul blanc, sur un brancard. Un bras soulève le linceul, faisant apparaître le buste de Saddam, vêtu d'un costume noir et d'une chemise blanche.Sa tête repose sur son épaule droite, formant un angle de 90° en raison de la nuque brisée. Une profonde entaille sanguinolente tranche sur sa barbe poivre et sel, probablement une séquelle de la pendaison.Autour du corps, des hommes qui n'apparaissent pas sur la vidéo s'expriment: l'un dit "dépêchez-vous, je vais compter jusqu'à quatre", un autre répond: "Abou Ali va s'en occuper".Une première vidéo pirate, tournée avec un téléphone portable, dévoilait les détails de l'exécution de Saddam, pendu le 30 décembre 2006 à Bagdad, après avoir été condamné à mort pour avoir ordonné le massacre de 148 chiites en représailles à un attentat contre le convoi présidentiel en 1982.Elle avait profondément choqué les sunnites irakiens et au sein de la communauté internationale, en particulier dans les pays arabes. On y voyait Saddam insulté et provoqué par des spectateurs de l'exécution, jusque dans ses derniers instants.L'un d'eux avait scandé "Moqtada, Moqtada, Moqtada", du nom du chef radical chiite Moqtada Sadr dont le père et l'oncle ont été assassinés par le régime du sunnite Saddam Hussein, donnant l'impression d'assister à une vengeance religieuse davantage qu'à l'exécution d'une décision de justice.Les autorités irakiennes ont ouvert une enquête sur la première vidéo pirate. Deux gardes, des employés du ministère de la Justice, ont été arrêtés et sont interrogés dans ce cadre.Mais le procureur du Haut tribunal pénal irakien, qui a condamné à mort Saddam, Mounqith al-Faroun, présent lors de la pendaison, a affirmé qu'il avait vu deux "hautes personnalités" filmer la scène sur leur téléphone portable, sans toutefois les identifier nommément.

La télévision irakienne avait diffusé pour sa part une courte vidéo officielle montrant un Saddam Hussein digne, refusant le bandeau qu'on lui tendait, et entouré de bourreaux aux allures de miliciens. Sans bande sonore, cette vidéo ne montrait pas l'exécution elle-même.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés