USA: les grands patrons ont vu leurs salaires bondir de 13% en 2006 (étude)

Les grands patrons américains ont vu leurs salaires augmenter de 13% l'an dernier tandis que le portefeuille des primes (stock-options, actions...) bondissait de près de 50%, révèle jeudi une étude du cabinet de consultants Watson Wyatt Worldwide. Cette étude est publiée alors que le constructeur automobile Ford vient d'annoncer que son PDG Alan Mulally, nommé en septembre dernier, a perçu 28,18 millions de dollars pour les 4 mois de 2006 où il a occupé cette fonction, dont 666.000 dollars en salaire et le reste en primes.

Washington (AFP) "Les entreprises ont connu une année financière excellente en 2006. La paie des PDG a augmenté de concert avec les résultats de l'entreprise et le prix des actions, ce qui reflète une tendance à rémunérer en fonction de la performance", a souligné Steve van Puttern, un consultant du cabinet.

La rémunération médiane des PDG des plus grandes entreprises américaines a progressé de 13% à 2,2 millions de dollars l'an dernier, alors que le bénéfice par action (BPA) de ces mêmes entreprises progressait de 14% dans le même temps.Les primes médianes des PDG, qui comprennent notamment les stock-options et l'attribution d'actions, a par ailleurs progressé de 48% à 30,2 millions de dollars, selon cette étude.L'analyse a été menée sur 92 grandes entreprises dont le PDG est resté en place en 2005 et 2006.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect