Vol du "Cri": les 3 accusés condamnés de 5 ans et demi à 9 ans et demi

La Cour d'appel d'Oslo a prononcé lundi des peines allant de cinq ans et demi à neuf ans et demi de prison contre trois hommes reconnus coupables d'avoir pris part au vol en 2004 en Norvège du "Cri" et de "La Madone", deux célèbres tableaux d'Edvard Munch.

(afp) Le tribunal a également condamné les trois accusés à verser en commun 1,57 million de couronnes (près de 194.000 euros) de dommages et intérêts à la municipalité d'Oslo pour couvrir le manque à gagner et la réparation des dégâts, du moins de ceux qui ne sont considérés comme étant irréparables, consécutifs au vol. "Le Cri" et "La Madone" avaient été dérobés le 22 août 2004 au musée Munch: deux hommes armés et encagoulés avaient fait irruption en plein jour dans l'établissement, s'étaient emparés des deux toiles puis s'étaient enfuis à bord d'un véhicule conduit par un troisième individu.

Les deux tableaux de Munch (1863-1944), précurseur de l'expressionnisme, avaient été retrouvés le 31 août 2006 dans des circonstances toujours mystérieuses. La peine la plus sévère, neuf ans et demi de prison, a été prononcée à l'encontre de Petter Tharaldsen, le chauffeur de la voiture, mais cette sentence porte aussi sur une autre attaque à main armée pour laquelle il a également été condamné.

Bjoern Hoen, l'un des cerveaux de l'opération, a écopé de neuf ans et Stian Skjold, l'un des deux assaillants, de cinq ans et demi. Selon la police, l'autre homme ayant fait irruption dans le musée est mort d'une surdose d'héroïne le 3 novembre dernier, sans avoir jamais été inculpé.

L'accusation avait requis respectivement 10, 12 et 7 ans de prison contre Tharaldsen, Hoen et Skjolm qui, pour leur part, clamaient leur innocence. La Cour d'appel d'Oslo avait reconnu les trois hommes coupables le 11 avril mais devait encore se prononcer sur leur peine.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect