Japon: ex-vice-président de Dior inculpé pour contrebande de cocaïne

L'ancien vice-président de Christian Dior KK, filiale de la maison de couture française au Japon, Guillaume Monnier, a été inculpé jeudi à Tokyo pour contrebande de cocaïne et possession de cannabis, a-t-on appris de source policière japonaise.

(afp) M. Monnier, un Français de 37 ans, avait été arrêté le 16 mars dernier après que les douaniers japonais eurent découvert un paquet contenant 8,8 grammes de cocaïne qu'il s'était adressé à lui-même à Tokyo par la Poste depuis Paris début mars.

A la suite de la saisie du paquet, la police japonaise avait perquisitionné au domicile de M. Monnier à Tokyo et découvert quatre grammes de résine de cannabis dans un réfrigérateur.

"Il a été inculpé aujourd'hui à la fois pour contrebande de cocaïne et possession de cannabis", a déclaré à l'AFP un officier de la police de Tokyo.

Responsable du merchandising, du marketing et de la communication de Christian Dior KK à Tokyo, M. Monnier a été licencié par le groupe de luxe à la suite de l'incident.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés