"Les ventes de voitures sur stock bénéficieront de belles conditions" (vidéo)

Interview express en visioconférence pour prendre la température auprès de quelques patrons qui nous livrent leur vision de leur business sous confinement. Paul-Hervé Polet, directeur opérationnel du groupe automobile Schyns peut de nouveau accueillir ses clients depuis le 11 mai.

Depuis deux mois, les activités des garagistes et des marchands de voitures étaient quasiment totalement à l'arrêt du fait des règles de confinement. Le groupe Schyns qui compte 14 points de vente pour les marques du groupe Peugeot-Citroën en région liégeoise n'échappait évidemment pas à la règle. Depuis ce lundi 11 mai, les activités ont pu reprendre comme la plupart des commerces à la plus grande satisfaction de Paul-Hervé Polet, COO du groupe Schyns.

Paul-Hervé Polet, COO du groupe Schyns

"Le mois de mars largement et bien évidemment le mois d'avril ont été catastrophiques avec des commandes inexistantes. Depuis la réouverture, nous allons recommencer à livrer les voitures commandées précédemment, notamment celle du salon. Nous récupérerons le chiffre d'affaires sur les entretiens et l'après-vente, qui a été reporté. Mais qu'en sera-t-il des achats?", s'interroge-t-il. Si pour le BtoB les échéances de leasing assurent le renouvellement du parc, pour les particuliers la situation est plus incertaine. "Ce sera avant tout une question de confiance." 

Mais le directeur opérationnel n'est pas optimiste. "Certaines analyses tablent sur une chute des ventes de 25 à 50% sur l'année. 2020 sera donc à oublier. Mais il faut que la situation puisse repartir assez rapidement, et certainement avant le prochain Salon de l'auto pour que 2021 soit exceptionnelle."

"Certaines analyses tablent sur une chute des ventes de 25 à 50% sur l'année."
Paul-Hervé Polet
Directeur opérationnel du groupe automobile Schyns

Le concessionnaire ne va pas se lancer dans une politique commerciale très agressive pour récupérer du chiffre d'affaires. "Néanmoins, les clients qui ne seront pas trop regardant sur telle ou telle option et pourront acheter des modèles de stocks bénéficieront de belles conditions, c'est certain. On a tous intérêt à ce que les ventes repartent le plus rapidement possible, les constructeurs comme les distributeurs."

Lire également

Publicité
Publicité