chronique

Investissez dans ce que vous avez testé

Netflix, Spotify, Zoom, HelloFresh... Vous avez testé de nouveaux produits et services pendant le confinement? Seront-ils de bons investissements dans le monde d'après?

"Il y a des décennies où rien ne se passe et des semaines où des décennies se produisent". On a vu refleurir cette citation de Vladimir Lénine à l’occasion de cette crise liée au Covid-19. Cette crise est susceptible de provoquer des changements importants dans nos comportements. Chacun peut, dans sa propre vie, se rendre compte de ce qui a changé: travail à distance, habitudes de consommation, loisirs … Alors mettez-vous dans la peau d’un investisseur comme Peter Lynch et demandez-vous quelles sont les actions qui pourraient profiter de cette situation, aujourd'hui et demain. "Investissez dans ce que vous connaissez", clamait l’ancien gestionnaire de légende de la firme Fidelity Investments. Ici, c'est plutôt "investissez dans ce que vous avez testé pendant ce confinement". Que voyez-vous comme changement durable de comportement au sein de votre famille, chez vos collègues, chez vos voisins?    

Dans une récente étude, les analystes de Bank of America soulignent que 64 ans ont été nécessaires aux compagnies aériennes pour toucher 50 millions d’utilisateurs. Mais il n’a fallu que 7 ans à la plateforme Netflix pour atteindre le même résultat et… à peine 5 mois à Disney+. La plateforme de vidéo à la demande de l'oncle Walt a visiblement profité du confinement de nos chères petites têtes blondes.

Vous avez travaillé à distance ? Avez-vous "skypé" pour les visioconférences? Sans doute. Mais Skype, créée en Estonie et qui appartient à Microsoft depuis 2011, n’est pas seule sur le marché. Elle est concurrencée par la société américaine LifeSize (société non cotée) et surtout par Zoom Video Communications, cotée sur le Nasdaq. Le nombre d’utilisateurs quotidiens de Zoom vient d'être multiplié par 30, passant de 10 millions en décembre à 300 millions en avril dernier. Wall Street ne s’y est pas trompé. Le cours a bondi de 150% depuis le début de l’année en dépit de certaines failles révélées en matière de sécurité que la société a promis de corriger. Aujourd'hui, les analystes recommandent en majorité de conserver (hold) l'action en portefeuille. 

Que voyez-vous comme changement durable de comportement dans votre famille, chez vos collègues, chez vos voisins?

Le carton HelloFresh

Pensez aussi à Spotify, la plateforme musicale de streaming. Le nombre d’abonnés a augmenté et le cours a pris 65% depuis ses plus bas en mars à Wall Street. La société suédoise se diversifie de plus en plus dans les podcasts. Cette semaine, elle a annoncé l'acquisition des droits du podcast le plus téléchargé aux États-Unis, la " Joe Rogan Experience ". Un deal à plus de 100 millions de dollars, selon le Wall Street Journal.  Globalement, le marché reste surpondéré sur l’action. En matière de streaming, Netflix est l'autre grand gagnant, son cours a rebondi de 45% depuis mars.   

Dans le secteur de la consommation, Amazon demeure un incontournable pour la livraison à domicile. Le titre affiche une hausse de 45% depuis ses plus bas niveaux de mars. Mais un autre acteur s'est distingué en matière de livraison à domicile de boîtes de repas: HelloFresh.  La société allemande a amplement profité des mesures de confinement. Son chiffre d'affaires a bondi de 66% au premier trimestre, à près de 700 millions d'euros et les prévisions ont été relevées pour l'ensemble de l'année 2020. "La demande pour les boîtes de repas pourrait ralentir avec la réouverture des restaurants, mais les clients ont pris de nouvelles habitudes culinaires", justifie le CEO Dominik Richter. Depuis le début de l'année, le cours a doublé à Francfort.  

On le voit, les communications à distance, le commerce en ligne et les loisirs à la maison (streaming, eSports...) ont le vent en poupe. Et selon divers spécialistes, les convertis d'aujourd'hui deviendront pour une bonne part les accros de demain. À vous de jouer maintenant à Peter Lynch...  

Lire également