Publicité
Publicité
chronique

Pour quelques milliers de milliards de plus...

C'est comme si des hélicoptères avaient subitement décollé des bases US pour déverser des liasses d’argent afin de soutenir l'économie. Où est la limite?