Publicité
Publicité

Alexander De Croo à l'ONU: "Dans cette guerre, il n'y a pas de neutralité possible"

Le Premier ministre De Croo a dénoncé à la tribune de l'ONU les crimes de guerre commis en Ukraine et la "barbarie" russe. Peu avant, le président du Conseil européen, Charles Michel, s'en est pris aux "mensonges du Kremlin".