Publicité
Publicité
edito

Face à la menace russe, l'Europe doit se donner les moyens

Le président russe ne connaissant plus que le langage des bombes, l'Otan a redéfini sa stratégie. Dans cette nouvelle approche, les Européens vont devoir prendre en main leur défense. Il est à espérer que le message soit entendu, y compris en Belgique, un des pays de l'Otan les moins impliqués dans les dépenses militaires.