Publicité
Publicité
edito

Un an après, l’offensive russe n’a pas mis l’Occident à terre

L’invasion de Poutine, déclenchée il y a presqu’un an, a dévasté l’Ukraine et soumis l’Europe à rude épreuve. Loin d’avoir gagné ce qu’il croyait être une guerre éclair, Moscou s’est heurté à un mur. Un mur toujours friable qu’il nous faudra consolider.