1. Dossiers
  2. Coronavirus
live

Les règles d'absentéisme à l'école assouplies

L'épidémie continue de provoquer inquiétude et mesures d'exception dans le monde, privant d'école près de 300 millions d'élèves, vidant les stades et les lieux de culte. Mais malgré tout cela, l'OMS estime que certains pays n'en font pas assez pour lutter contre le virus.
  • Ce qu'il faut retenir

    • Ce jeudi, 27 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été détectés. Les personnes concernées revenaient pour la plupart d'un voyage en Italie. 16 patients habitent en Flandre, 2 à Bruxelles et 9 en Wallonie. Pour le moment, au total, 50 cas d’infection au Covid-19 ont été détectés en Belgique. "Nous nous attendons à ce que ce nombre continue d’augmenter", avertit le SPF Santé publique.
    • La ministre de l'Éducation en Fédération Wallonie-Bruxelles Caroline Désir a transmis une nouvelle circulaire sur le coronavirus aux établissements scolaires. L'annulation des voyages scolaires n'est pas préconisée et aucune fermeture d'école n'est envisagée.
    • Brussels Airlines a annoncé revoir à nouveau à la baisse son offre de vols, après plusieurs décisions en ce sens concernant ses vols vers l'Italie du nord. Au total, la compagnie aérienne réduit son offre de vols en Europe de 23%. Soit une vingtaine de vols par jour en moyenne.
    • Le gouvernement fédéral approuvera ce vendredi dix mesures en faveur des entreprises et des indépendants, a annoncé la Première ministre Sophie Wilmès jeudi en séance plénière de la Chambre.
    • L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déploré qu'une "longue liste" de pays n'en fassent pas assez et n'aient pas encore mobilisé l'ensemble de leur gouvernement pour combattre le coronavirus.
    • Un fonctionnaire du SPF Finances a été contaminé par le coronavirus, selon une information confirmée par le porte-parole du service public. Le fonctionnaire travaille dans la tour des Finances à Bruxelles où environ 3.000 personnes travailleraient.
    • Les derniers Belges qui étaient encore en quarantaine dans l'hôtel H10 Costa Adeje Palace à Tenerife sont rentrés ce jeudi soir en Belgique. Ils ont atterri à l'aéroport d'Ostende. Aucune mesure particulière n'a été mise en place.
  • Les derniers Belges en quarantaine ont quitté Tenerife

    Les derniers Belges qui étaient encore en quarantaine dans l'hôtel H10 Costa Adeje Palace à Tenerife sont rentrés ce jeudi soir en Belgique. Ils ont atterri à l'aéroport d'Ostende. Aucune mesure particulière n'a été mise en place.

    Les Belges ont été testés au coronavirus avant leur départ vers la Belgique et semblaient en bonne santé. Ils ne doivent plus rester en quarantaine.

  • Un collaborateur du SPF Finances contaminé

    Un fonctionnaire du SPF Finances a été contaminé par le coronavirus, selon une information confirmée par le porte-parole du service public. Le fonctionnaire travaille dans la tour des Finances à Bruxelles où environ 3.000 personnes travailleraient.

    Aucune mesure particulière n'a été prise mais les collègues proches du fonctionnaire seront suivis par les services médicaux.

  • 41 personnes sont décédés en Italie en 24 heures, ce qui porte le bilan à 148 morts au total.

    Par ailleurs, une première personne est morte au Royaume-Uni.

  • L'OMS déplore que certains pays n'en fassent pas assez pour combattre le coronavirus

    L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déploré jeudi qu'une "longue liste" de pays n'en fassent pas assez et n'aient pas encore mobilisé l'ensemble de leur gouvernement pour combattre le coronavirus qui a tué près de 3.300 personnes dans le monde.

    Ce n'est pas un exercice. Ce n'est pas le moment d'abandonner, ce n'est pas le moment de trouver des excuses, c'est le moment d'y aller à fond
    Tedros Adhanom Ghebreyesus
    Directeur général de l'OMS

  • Dix mesures seront prises pour les entreprises et les indépendants

    Le gouvernement fédéral approuvera ce vendredi dix mesures en faveur des entreprises et des indépendants, a annoncé la Première ministre Sophie Wilmès jeudi en séance plénière de la Chambre.

    La santé est prioritaire mais nous savons aussi que cela aura un impact sur les entreprises et les indépendants. Le gouvernement souhaite dès lors prendre dix mesures demain (vendredi). Celles-ci permettront notamment aux entreprises impactées de recourir au chômage temporaire ou de reporter certains paiements ou impôts.
    Sophie Wilmès
    Première ministre

  • La BCE prend le pouls du secteur bancaire

    La Banque centrale européenne (BCE) souhaite que les grandes banques lui communiquent les mesures qu'elles prennent pour contenir les effets négatifs de l'épidémie et de la propagation du nouveau coronavirus, selon une lettre dont a pu prendre connaissance l'agence de presse Reuters.

    Le régulateur européen souhaite également que les banques revoient leurs plans de continuité d'activité, notamment sur les mesures prises pour permettre au personnel de travailler à domicile si cela semble nécessaire.  

  • Brussels Airlines réduit son offre dans toute l'Europe

    Brussels Airlines a annoncé ce jeudi revoir à nouveau à la baisse son offre de vols, après plusieurs décisions en ce sens concernant ses vols vers l'Italie du nord. Cette fois, toute l'Europe est concernée. Il s'agit d'une réponse à la baisse de la demande consécutive à l'épidémie de Covid-19.

    Comme la demande globale changeante sur les marchés européens, et principalement en Italie, se poursuit, la compagnie aérienne est contrainte d'étendre les mesures et de réduire encore son offre de vols.
    Brussels Airlines

    Outre les 30% de fréquences déjà annulés sur les vols à destination et en provenance de Milan Linate, Milan Malpensa, Venise, Rome, Bologne et Turin entre le 2 et le 28 mars, la compagnie aérienne belge réduit davantage son offre de vols à destination et en provenance d'autres aéroports italiens, ainsi que vers plusieurs autres destinations européennes, entre le 8 et le 28 mars.

    Au total, la compagnie aérienne réduit son offre de vols en Europe de 23%. Soit une vingtaine de vols par jour en moyenne.

    Les passagers dont le vol est annulé sont contactés et réservés sur d'autres vols ou peuvent choisir de se faire rembourser intégralement s'ils ne souhaitent plus voyager.

    Brussels Airlines précise avoir introduit lundi une demande auprès de l'Office national de l'Emploi (Onem) pour pouvoir recourir à du chômage économique, tant pour son personnel de bord qu'au sol.

    © Dominic Verhulst

  • Le laboratoire de référence de l'UZ Leuven commande un deuxième appareil à tests

    Le laboratoire de l'UZ Leuven, laboratoire de référence pour les analyses concernant le coronavirus, a commandé un second appareil automatique pour tester les échantillons liés au virus, indique le professeur Marc Van Ranst, chef du laboratoire, confirmant une information du Standaard.

    Nous avons commandé un deuxième appareil identique pour pouvoir effectuer encore plus de tests si nécessaire. Cela permettra aussi de pouvoir tourner à plein temps car de la maintenance est parfois nécessaire sur le premier appareil. Il servira aussi de back-up en cas de panne de l'appareil actuel
    Marc Van Ranst

  • 79%
    baisse des réservations
    Les réservations aériennes à destination de l'Europe, en provenance des continents américains, asiatiques et africains, se sont effondrées de 79% lors de la dernière semaine de février en raison de l'épidémie de coronavirus

  • Un élève de primaire fait partie des 27 nouveaux cas

    Un élève de cinquième année d'une école primaire de Zonhoven, dans le Limbourg, fait partie des Belges infectés par le Covid-19. Il était revenu d'un séjour au ski dans le nord de l'Italie. Toute sa famille devra rester en quarantaine pendant deux semaines.

    L'élève n'a souffert d'aucun symptôme à son retour d'Italie et s'est donc rendu à l'école lundi. "Il est tombé malade lundi soir", explique la directrice de l'établissement scolaire. "Sa soeur fréquente également notre école, mais elle n'est pas malade." Les responsables de l'école ont pris contact avec les parents des autres élèves.

  • Aucune fermeture envisagée pour les écoles francophones

    La ministre de l'Éducation en Fédération Wallonie-Bruxelles Caroline Désir a transmis une nouvelle circulaire sur le coronavirus aux établissements scolaires. L'annulation des voyages scolaires n'est pas préconisée et aucune fermeture d'école n'est envisagée.

  • Ce que l'on sait sur les 27 nouveaux cas

    Ce jeudi, 27 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été détectés, a annoncé le SPF Santé publique dans un communiqué.

    Les personnes concernées revenaient pour la plupart d'un voyage en Italie. Elles présentent des symptômes légers, comme des infections des voies respiratoires supérieures. 

    16 patients habitent en Flandre, 2 à Bruxelles et 9 en Wallonie. Les patients sont isolés et soignés à domicile ou à l’hôpital.

    Pour le moment, au total, 50 cas d’infection au Covid-19 ont été détectés en Belgique. "Nous nous attendons à ce que ce nombre continue d’augmenter", avertit le SPF Santé publique.

  • Que faut-il retenir de la journée de mercredi?

    • 10 nouveaux patients supplémentaires ont été détectés comme contaminés par le coronavirus dans notre pays. Pour le moment, 23 personnes ont été testées positives au virus en Belgique.
    • Les ministres des entités fédérées et du gouvernement fédéral, réunis ce matin au Lambermont, n'ont pas pris de nouvelles mesures face à la propagation du coronavirus.
    • "Nous sommes loin de fermer les écoles", assure le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet (MR). "La situation est loin d'être comparable à la France. Cela n'a pas de sens, aujourd'hui, d'en fermer. Il faut avoir des mesures proportionnées."
    • Le coronavirus a fait 107 morts en Italie depuis le début de l'épidémie, selon un bilan officiel publié ce mercredi soir, qui fait état de 3.089 cas dans le pays. Le gouvernement a décidé de fermer les écoles et les universités jusqu'au 15 mars. La mission royale qui y était prévue à la fin du mois a été annulée.
    • Il est prévu que les Belges toujours en quarantaine à l'hôtel H10 Costa Adeje Palace de Tenerife "reçoivent ce jeudi l'autorisation de sortir des autorités espagnoles compétentes", a indiqué TUI dans un communiqué.
    • Air France va permettre à ses clients de reporter ou d'annuler sans frais tous les voyages réservés avant le 31 mars 2020 et prévus entre le 3 mars et le 31 mai.
    • Le nombre de cas de nouveau coronavirus dans le monde s'élève ce mercredi à 93.108, dont 3.201 décès, dans 81 pays et territoires. 388 nouvelles contaminations et 46 nouveaux décès ont été recensés depuis le décompte réalisé mardi soir.
    • Une entreprise de La Louvière, Pharmasimple, pourrait fournir rapidement, en trois jours, trois millions de masques de protection à la Belgique, qui souffre d'une pénurie de masques. Ceux-ci seraient réservés en priorité au personnel médical.
  • L'Italie passe la barre des 100 morts

    Le coronavirus a fait 107 morts en Italie depuis le début de l'épidémie, selon un bilan officiel publié ce mercredi soir, qui fait état de 3.089 cas dans le pays, le troisième le plus touché au monde après la Chine et la Corée du Sud.

    Le précédent bilan datant de mardi donnait 79 morts et 2.502 cas, soit une hausse en 24 heures de 28 morts et 587 cas, selon le bilan de la Protection civile.

  • Les Belges en quarantaine à Tenerife pourraient sortir ce jeudi

    Il est prévu que les Belges toujours en quarantaine à l'hôtel H10 Costa Adeje Palace de Tenerife "reçoivent ce jeudi l'autorisation de sortir des autorités espagnoles compétentes", indique TUI dans un communiqué mercredi.

    Les coûts du vol retour et de prolongation de séjour ne seront pas facturés aux vacanciers et seront pris en charge par Tui, en accord avec l'hôtel.

  • "Des mesures claires" demandées par le secteur de l'événementiel

    Confrontées elles aussi au risque de propagation du nouveau coronavirus, les 36 principales agences événementielles, représentées par l'association de coordination belge ACC, demandent mercredi "aux entreprises et autorités de prendre les mesures appropriées".

    Nous faisons actuellement face à un grand nombre d'annulations. Celles-ci doivent être motivées par une prise en compte objective des risques réels. Personne ne sait précisément à quel point la situation est grave. Il est nécessaire de définir un certain nombre de directives concrètes pour préciser dans quelle mesure et à quelles conditions les événements ou réunions sont autorisé(e)s ou interdit(e)s.

  • Lufthansa immobilise 150 avions

    La compagnie aérienne allemande Lufthansa va immobiliser 150 de ses appareils en raison de la baisse de trafic aérien générée par l'épidémie de coronavirus, a annoncé un porte-parole du groupe mercredi à l'AFP.

    Lufthansa, qui possède plus de 750 appareils, avait déjà décidé vendredi l'immobilisation de 23 long-courriers.

  • Mesures drastiques en Italie

    Une décision finale sur la fermeture de toutes les écoles et universités d'Italie sera prise "dans les prochaines heures", a déclaré mercredi la ministre de l'Education Lucia Azzolina, peu après que plusieurs agences italiennes eurent annoncé que la décision avait été déjà prise.

    Selon le quotidien de référence Il Corriere della Sera, la décision de fermer écoles et universités à partir de jeudi et jusqu'à mi-mars "a déjà été prise, mais ne sera annoncée qu'après le dernier feu vert du comité scientifique".

    Aucune décision sur la fermeture des écoles n'a été prise, nous avons demandé un avis plus approfondi au comité technico-scientifique, la décision sera prise dans les prochaines heures
    La ministre de l'Education

    Le gouvernement demande aux personnes de ne plus se serrer la main ni de se faire de câlin pour prévenir la dispersion du virus.

    L'Italie est le troisième pays le plus touché au monde par cette épidémie de pneumonie virale, après la Chine et la Corée du Sud: 79 personnes contaminées sont mortes dans le pays qui compte au total 2.502 cas, selon un décompte publié mardi.

     


  • "Nous sommes loin de fermer les écoles"

    "Nous sommes loin de fermer les écoles", assure le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet (MR). "La situation est loin d'être comparable à la France. Cela n'a pas de sens, aujourd'hui, d'en fermer. Il faut avoir des mesures proportionnées."

    "Les conseils restent les mêmes", a répété le ministre-président wallon Elio Di Rupo (PS). "Quelqu'un qui n'a pas de symptômes ne doit pas appeler son médecin. Les laboratoires sont mobilisés. Les hôpitaux et les ministres aussi. Les citoyens ne doivent pas avoir peur. Les laboratoires fonctionnent et des cas sont identifiés. Toutes les informations sont sur un et un seul site internet: www.info-coronavirus.be."

  • "Nous savons qu'il y a déjà de nouvelles contaminations aujourd'hui"

    Selon le virologue Marc van Ranst, il y a beaucoup de risques qu'apparaissent bientôt des cas de personnes contaminées à l'intérieur même de la Belgique, sans lien direct avec les zones contaminées à l'étranger. Par ailleurs, le médecin admet que le chiffre de 23 patients testés positifs est inférieur aux attentes. "Mais nous savons qu'il y a déjà de nouvelles contaminations aujourd'hui."

  • Une "pandémie mondiale"

    L'épidémie de coronavirus en Chine s'est transformée en pandémie mondiale.
    Jens Spahn
    Ministre allemand de la Santé

  • Le délai d'attente des résultats des tests pose question

    D'après Maggie De Block, une vingtaine de laboratoires sont susceptibles d'effectuer les tests en Belgique. Mais ils doivent être confirmés par le laboratoire de la KULeuven qui reste le seul laboratoire de référence.

    Et cela peut prendre du temps... Ainsi, Philippe Devos, le responsable de l'Absym, expliquait sur Bel RTL le cas d'un patient testé lundi et qui n'avait toujours pas reçu de réponse ce mercredi matin. Cela pose la question de la surcharge à laquelle pourrait être confronté le seul labo de référence. "La discussion est en cours", dit-on au SPF Santé publique sur la possibilité de mandater d'autres laboratoires.

  • Premier cas de coronavirus dans les institutions européennes à Bruxelles

    Un fonctionnaire de l'Agence européenne de défense, une agence de l'Union européenne basée à Bruxelles, a été contrôlé positif au coronavirus de retour d'une mission en Italie. Il est intégré dans le décompte qui fait état de 23 cas dans notre pays.

  • La plus grande foire du monde industriel est reportée

    La Hannover Messe, plus grand salon de la technologie industrielle au monde (6.000 exposants), est reportée en raison de l'épidémie de coronavirus. Prévu fin avril, l'événement aura lieu en juillet.

    La Foire de Lyon, qui draine habituellement 200.000 visiteurs, est aussi reportée (du 16 au 24 mai).

    D'autres grands événements ont déjà été annulés pour les mêmes raisons: le Mobile World Congress à Barcelone, le salon de l'automobile de Genève...

  • Des annonces pour les entreprises ce vendredi

    Des décisions concernant l'impact économique de la crise pourraient être prises vendredi par le gouvernement. "Des mesures pour soutenir nos entreprises ont été évoquées", a expliqué le ministre fédéral des indépendants et des PME Denis Ducarme (MR) au sortir du comité de concertation. "Certaines mesures sont en cours de finalisation."

    Il s'agit de mesures déjà évoquées, telles que la possibilité de retarder le paiement de la TVA ou les paiements à l'ONSS.

  • Pas de nouvelles mesures chez nous

    Les ministres des entités fédérées et du gouvernement fédéral, réunis ce matin au Lambermont, n'ont pas pris de nouvelles mesures face à la propagation du coronavirus.

  • L'Allemagne interdit l'exportation de matériel médical de protection

    L'Allemagne a interdit l'exportation de matériel médical de protection, notamment de masques, alors que l'épidémie du nouveau coronavirus se propage avec désormais plus de 200 cas confirmés dans le pays.

    Un décret en ce sens "a été publié ce jour". Les ministères de la Santé et de l'Intérieur précisent que des exceptions ne sont possibles que "sous certaines conditions", notamment pour de l'aide humanitaire.

    Rappelons qu'il y a actuellement pénurie de masques de protection et que la Belgique est d'autant plus touchée qu'elle ne compte sur son sol aucune entreprise produisant ce type de matériel. Mais le ministre Ducarme a proposé une solution au gouvernement. Maggie De Block a à nouveau évoqué le sujet ce matin: "Ce n'est pas qu'on ne veut pas acheter des masques supplémentaires, c'est qu'on ne peut pas parce qu'il y a une pénurie mondiale. Attendre n'est pas une option. Il nous faut des masques et nous sommes en train de voir s'il n'est pas possible d'envisager la reconversion de certaines entreprises (dans le secteur du textile, NDLR.) en Belgique pour avoir une production au moins pour notre pays."

  • 23 cas en Belgique, dont 10 nouveaux

    10 nouveaux patients ont été détectés comme contaminés par le Covid-19 dans notre pays sur 495 tests réalisés dans le laboratoire de référence (KULeuven), vient d'annoncer le SPF Santé publique dans le cadre de son point quotidien.

    Pour le moment, 23 personnes ont été testées positives au virus en Belgique.

    Nous nous attendons à ce que ce nombre continue d’augmenter.
    SPF Santé publique

    Qui sont ces patients?

    9 de ces patients sur les 10 nouveaux positifs sont revenus d’un voyage dans le nord de l’Italie. Ils ont développé une infection des voies respiratoires supérieures avec un état grippal relativement léger. Ils sont isolés chez eux.

    Un patient a développé une infection respiratoire plus sévère et a donc été admis à l’hôpital Saint-Pierre à Bruxelles. Ce patient n’avait pas voyagé, mais après une enquête approfondie auprès de ses contacts, il est apparu qu’il a été en contact avec un patient positif au Covid-19 qui avait voyagé vers la Vénétie

  • Air France va permettre à ses clients de reporter ou d'annuler sans frais tous les voyages réservés avant le 31 mars 2020 et prévus entre le 3 mars et le 31 mai.

  • Fini les bisous... en Italie

    Le gouvernement italien devrait adopter ce mercredi de nouvelles mesures pour endiguer le coronavirus, recommandant de respecter une distance de sécurité entre les personnes, d'éviter poignées de mains et bises, et de jouer les matchs de foot à huis clos.

    Le gouvernement italien envisage de fermer des écoles dans tout le pays, mais aucune décision n'a encore été prise.

  • A Tirlemont

    Alors qu'un rhétoricien de l'athénée de Tirlemont, de retour d'un séjour dans le nord de l'Italie, a été testé positif au Covid-19, un autre élève de cette école était soupçonné d'avoir contracté le virus parce qu'il avait partagé une chambre avec le premier. Mais il a été testé négatif. Par mesure de prudence, il lui a néanmoins été demandé de rester chez lui pendant 14 jours.

  • 93.108 cas dans le monde, dont 3.201 décès

    Le nombre de cas de nouveau coronavirus dans le monde s'élève ce mercredi à 93.108, dont 3.201 décès, dans 81 pays et territoires. 388 nouvelles contaminations et 46 nouveaux décès ont été recensés depuis le décompte réalisé mardi soir.

  • Il faut coordonner les entités...

    Les ministres des gouvernements fédéral et régionaux se sont réunis au Lambermont pour une réunion de coordination. Les différents niveaux de pouvoir doivent s'accorder sur les mesures à prendre pour faire face à la propagation du coronavirus en Belgique.

    Il y aura un impact sur l'économie belge et mondiale.
    Denis Ducarme
    Ministre fédéral des Indépendants et des PME

    Elio Di Rupo: "coordination."  À son arrivée, le ministre-président wallon Elio Di Rupo (PS) a rappelé l'importance de cette réunion. "Tout le monde travaille de concert pour essayer de trouver une solution. Nous devons éviter la propagation de l'épidémie. Cette réunion vise à atteindre une coordination générale pour l'ensemble du pays afin d'imposer les mêmes mesures partout. Pour l'instant, il s'agit essentiellement de mesures de prudence."

     Willy Borsus: "tourisme, transport, horeca." Le ministre wallon de l'Économie, Willy Borsus (MR), a quant à lui insisté sur les conséquences économiques. "Nous allons voir comment répondre aux difficultés des différents secteurs, particulièrement ceux du tourisme, des transports et de l'horeca. Nous ne connaissons pas l'ampleur de la crise et il est difficile de chiffrer l'impact pour le moment." 

     Denis Ducarme: "les conséquences économiques." Le ministre fédéral des Indépendants et des PME, Denis Ducarme (MR), a expliqué: "Il y aura un impact sur l'économie belge et mondiale. Nous avons déjà mis une task force en place début février pour permettre aux entreprises en difficulté un chômage temporaire et j'espère que nous pourrons finaliser des mesures cette semaine."

     Christie Morreale: "les masques." La ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale (PS), a pour sa part réaffirmé son souhait de trouver une solution à la problématique d'approvisionnement des masques "même si le problème est mondial", alors qu'elle a rencontré différents acteurs du secteur médical ces derniers jours.

    Nous devons prouver que l'éparpillement des compétences ne donne pas lieu à une situation où les citoyens seront moins bien traités.
    Maggie De Block
    Ministre de la Santé

    8 ministres de la Santé...

    Maggie De Block, Fédéral
    Wouter Beke, Région flamande
    Christie Morreale, Wallonie
    Valérie Glatigny, Fédération Wallonie-Bruxelles (Hôpitaux universitaires)
    Bénédicte Linard, Fédération Wallonie-Bruxelles
    Alain Marron, Commission communautaire commune et Commission communautaire française
    Elke Van den Brandt, Commission communautaire commune et Commission communautaire flamande
    Antonios Antoniadis, Communauté germanophone

    Pour rappel, les réformes de l'Etat ont réparti la compétence des soins de santé entre le pouvoir fédéral et les Régions et Communautés. Un comité de concertation permet d'accorder les violons entre les entités. Ce qui rend les choses difficiles en cas de grosse crise, comme celle-ci... "On a besoin d'un pilotage unique pour renforcer la cohérence. J'appelle les différents gouvernements de ce pays à valider un pilotage unique fédéral", disait mardi en commission Santé Catherine Fonck (cdH).

      La ministre fédérale Maggie De Block (Open VLD) a répondu qu'elle n'avait pas la capacité de passer outre les lois spéciales de réformes institutionnelles: "Nous devons prouver que l'éparpillement des compétences ne donne pas lieu à une situation où les citoyens seront moins bien traités."

  • Événements annulés

    Alors qu'aucune consigne officielle d'interdiction de regroupement n'existe en Belgique, les événements annulés ou reportés, voire transformés en live-vidéo, commencent à se multiplier, mais il s'agit de décisions prises par les organisateurs, par souci de prudence.

    La Foire du Livre, qui ouvrira ce jeudi, est donc maintenue. Maggie De Block a précisé que des mesures spécifiques d'hygiène avaient été conseillées aux organisateurs, notamment la désinfections des poignées de portes.

    Une interdiction officielle de rassemblements n'aura lieu que si le nombre de personnes contaminées explose en Belgique.

    A Woluwe-Saint-Lambert

    Rappelons aussi le cas de l'arrêté de police pris par le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, Olivier Maingain (DéFI), pour interdire l'accès aux établissements scolaires, crèches, maisons de repos, centres sportifs et autres services publics de la commune à toute personne revenant d'un voyage dans une zone à haut risque.

  • 850.000 Belges touchés?

    Philippe Devos, président de l'Absym, annonçait il y a deux jours que le Covid-19 pouvait toucher jusqu'à 850.000 personnes en Belgique. Aujourd'hui, il temporise ces chiffres qui avaient suscité l'émoi: "Ça n'arrivera pas vu qu'on a pris des mesures. Si on n'avait rien fait depuis trois mois, voilà ce qui serait arrivé", précisait-il ce mercredi matin sur Bel RTL.

    Pourquoi avoir avancé ces données, alors? Il avance des raisons pédagogiques: "Les gens doivent prendre des mesures d'hygiène complémentaires demandées par la ministre... mais personne ne le fait." Selon lui, sa sortie était "le meilleur moyen pour qu'ils se prémunissent." "Les choses n'étaient pas clairement vulgarisées."

    Le président du syndicat des médecins rappelle que 80% des infections se passent dans le cercle familial

  • Une solution à la pénurie de masques

    Une entreprise de La Louvière, Pharmasimple, pourrait fournir rapidement, en trois jours, trois millions de masques de protection à la Belgique. Ceux-ci seraient réservés en priorité au personnel médical. Pour rappel, la Belgique, comme les autres pays touchés, souffre d'une pénurie de masques.

    Le ministre Denis Ducarme a confirmé cette information de la Dernière Heure sur La Première. La décision n'est pas encore prise. Denis Ducarme a joué l'intermédiaire, Maggie De Block, ministre de la Santé, doit maintenant prendre une décision.

    En France, on réquisitionne les masques

    Le gouvernement français va réquisitionner, au moyen d'un décret publié mercredi, les stocks de masques de protection contre la diffusion du coronavirus, une mesure qu'avait annoncée le président Emmanuel Macron.

    En Belgique, une telle décision n'et pas possible, explique Denis Ducarme: "Nous n'avons pas d'entreprises qui produisent des masques, on est dépendant d'un marché difficile."

    La Belgique participe à un appel d'offres international pour des masques, mais le délai devrait être de 40 jours. D'autres solutions sont investiguées.

  • La KU Leuven sollicitée par la Fondation Gates

    À la demande et aux frais de la Fondation Gates, la KU Leuven va analyser l'action de 15.000 molécules médicinales sur le nouveau coronavirus, écrit De Standaard.

    Le Covid-19 s'est propagé mondialement, mais aucun médicament n'existe encore pour le contrer.

    Les échantillons sont expédiés depuis les États-Unis, issus de l'institut Scripps en Californie. Celui-ci a créé ces dernières années une vaste collection de principes actifs de médicaments existants ou en développement contre les troubles les plus divers. 

    "La Fondation Bill & Melinda Gates espère que parmi ces 15.000 substances, une ou plusieurs molécules pourront inhiber le nouveau coronavirus", explique Johan Neyts du laboratoire Virologie à l'institut louvaniste Rega, qui mènera les analyses. "C'est ce que nous allons vérifier." Selon Johan Neyts, le laboratoire de biosécurité Rega est probablement le seul au monde à pouvoir tester des milliers de molécules aussi rapidement et de manière sécurisée. "Une ou deux semaines après la réception du colis, nous connaîtrons les résultats."

  • Combien de Belges sont infectés?

    15 Belges ont été infectés à ce jour. Un patient revenu de Wuhan est déjà guéri. Mais un autre a été contaminé de façon indirecte, c'est-à-dire qu'il n'a pas fréquenté une des régions infectées.

    Un point sera fait ce matin sur le nombre de nouveaux cas recensés. A 11h30 et non plus à 10h.

  • Bonjour à toutes et à tous!

    Suivez-nous tout au long de la journée pour connaître l'évolution de la crise liée au coronavirus.

    ► Ce qu'il faut retenir de la journée de mardi, c'est dans notre dernier live, ici.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés