416 cas en un jour: "Il est de la plus haute importance que nous arrêtions cette hausse le plus vite possible"

L'épidémie progresse vite: les nouveaux cas sont en hausse de 89% sur une semaine. ©Photo News

Sciensano annonce une hausse de 89% des contaminations au Covid-19, avec 221 nouveaux cas en moyenne par jour. Un enfant de 3 ans en est décédé il y a quelques jours.

Entre le 14 et le 20 juillet, 221 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus en moyenne ont été dépistées par jour, selon les chiffres de ce vendredi, délivrés par Sciensano. Il s'agit d'une augmentation de 89% par rapport à la moyenne de la semaine précédente. Pour la seule journée de lundi, 416 contaminations ont été confirmées.

La moyenne des décès est de trois par jour, en nette augmentation. Une fillette de 3 ans est décédée il y a quelques jours des suites d'une infection au covid-19. Une personne de 18 ans est aussi morte récemment. "Le virus est toujours là, notre attention ne peut pas baisser", a déclaré Boudewijn Catry, porte-parole de la lutte contre le coronavirus.

"Faites votre maximum afin d'éviter à votre entourage et à vous-même de faire partie de ces statistiques."
Boudewijn Catry
Porte-parole interfédéral de la lutte contre le covid-19

203 patients hospitalisés

Il y a en moyenne quinze admissions à l'hôpital par jour pour cette maladie. Il y a désormais 203 patients hospitalisés, dont 40 en soins intensifs; des chiffres qui sont aussi en augmentation. "La tendance à la hausse n'est pas encore interrompue. Il est de la plus haute importance que nous arrêtions cette hausse le plus vite possible."

Depuis le début de l'épidémie, 64.847 cas de Covid-19 ont été diagnostiqués en Belgique. "Faites votre maximum afin d'éviter à votre entourage et à vous-même de faire partie de ces statistiques", a encore demandé Boudewijn Catry.

cas quotidiens coronavirus

Lors de la conférence de presse de ce vendredi, il a été rappelé que le couvre-bouche, qu'on voit de plus en plus souvent porté, ne suffisait pas à protéger du virus: un masque couvrant le nez et la bouche est nécessaire. Et les règles d'hygiène s'avèrent plus essentielles que jamais (lavage régulier des mains, distanciation sociale...). Autre rappel: on ne boit pas dans le même verre que son voisin, on n'échange pas sa cigarette, on ne picore pas des cacahuètes dans le même pot...

Anvers en première ligne

Jeudi, le Conseil national de sécurité (CNS) a annoncé de nouvelles mesures pour combattre l'épidémie. Dans certaines zones, la propagation est très rapide. Ainsi, à Anvers, le taux de reproduction est déjà à 1,5 et se dirige vers 2, selon l'épidémiologiste Pierre Van Damme (UAntwerpen), qui s'est exprimé dans Terzake sur la chaîne Canvas. Cela signifie qu'à Anvers, où le bourgmestre Bart De Wever avait déjà lancé de nouvelles règles sans attendre les décisions du CNS, chaque personne infectée en contamine deux autres.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité