558 nouveaux cas et 30 décès supplémentaires en Belgique

Le porte-parole interfédéral Covid-19, Emmanuel André, a confirmé 30 nouveaux décès lors des dernières 24h. ©Photo News

Le coronavirus continue de gagner du terrain sur le territoire belge. Plus de 550 nouveaux cas d'infection ont été dénombrés lors des dernières 24 heures. Par ailleurs, trente nouveaux décès sont à déplorer.

Les autorités sanitaires ont dénombré 558 nouveaux cas de contamination au coronavirus hier, ont annoncé samedi le Centre de crise et le SPF Santé publique. Au total, 2.815 infections ont été détectées sur le territoire belge depuis le début de l'épidémie. "Cette augmentation reste en ligne avec ce que nous attendions", a précisé le porte-parole interfédéral, Emmanuel André. 

558
Nouveaux cas confirmés
558 nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été confirmés en Belgique au cours des dernières 24 heures.

Malheureusement, 30 personnes sont décédées dans les dernières 24h00, ce qui porte le bilan à 67 décès dans notre pays. Géographiquement, c'est à Bruxelles que le plus grand nombre de décès sont survenus (33), suivi par la Wallonie (24) et la Flandre (10). Trois personnes qui ont succombé étaient âgées de moins de 65 ans.

Hospitalisations

La Belgique compte désormais 1.089 patients hospitalisés pour une contamination au nouveau coronavirus, soit 299 hospitalisations supplémentaires ce vendredi.

"Un tiers des lits de soins intensifs sont désormais occupés."
Emmanuel André
Porte-parole interfédéral Covid-19

Actuellement 238 patients se trouvent aux soins intensifs. Septante-quatre d'entre eux y ont été admis au cours des dernières 24 heures. "Un tiers des lits de soins intensifs sont désormais occupés", a déclaré Emmanuel André, tout en précisant qu'ils ne l'étaient pas uniquement par des personnes atteintes du coronavirus.

Parmi les personnes hospitalisées, 167 nécessitent une assistance respiratoire, soit 46% de plus que la veille.

Pic de l'épidémie

Interrogé quant au moment où le pic de l'épidémie sera atteint, Emmanuel André s'est refusé à faire des prédictions. "Les mesures qui ont été prises jusqu'à présent visent à aplatir la courbe des contaminations. Nous serons rassurés lorsque nous constaterons une diminution du nombre de nouveaux cas", a-t-il expliqué.

"Toutes les mesures prises ne pourront sans doute pas être abandonnées dès le 5 avril."
Steven Van Gucht
Porte-parole interfédéral Covid-19

Son homologue néerlandophone, Steven Van Gucht, a pour sa part laissé entendre que toutes les mesures prises en Belgique pour endiguer l'épidémie de coronavirus ne pourront sans doute pas être abandonnées dès le 5 avril. À cette date, il faudra examiner celles qui peuvent être levées et celles à maintenir.

Lire également

Publicité
Publicité