Coronavirus: ces infos qui mettent votre santé en danger

De fausses informations sur le coronavirus circulent en masse sur WhatsApp, Facebook, dans vos mails ou par SMS. Des nouvelles alarmantes, souvent infondées, ainsi que de très mauvais conseils censés vous protéger du coronavirus. Méfiez-vous! L’Echo a fait le tri pour vous.

Les fausses informations circulent à grande vitesse sur les réseaux sociaux, dans les messageries privées ou par l'intermédiaire de chaînes de mails. En général, cela commence par "Une amie infirmière m’a dit que…", "L’oncle d’un ami a découvert que…", "De sources sûres, le gouvernement va annoncer que…", ou encore "Les médias ne nous disent pas que…".

Ces messages alarmistes véhiculent énormément d'informations fausses ou infondées et surtout des conseils généralement inefficaces ou pire, dangereux pour votre santé. 

Voici la liste des messages les plus courants qui ont été repérés et démentis par les équipes de l’Agence France Presse:

"Le liquide chaud neutralise le virus".

FAUX. L'eau chaude ou la fréquence de consommation d'eau n'ont aucune incidence sur ce virus.

"Le virus ne résiste pas à la chaleur, il meurt s'il est exposé à des températures de 26-27°C".

FAUX. "On ne sait pas, à l'heure actuelle, si la météo ou les températures ont un impact sur la diffusion du Covid-19", détaille le Centre de prévention aux États-Unis. Il est impossible d'affirmer, par ailleurs, que la chaleur printanière ou estivale "tue" littéralement un virus.

"Le coronavirus est assez grand. Il a un diamètre d'environ 400 à 500 nm. Cela signifie que tout type de masque peut l'arrêter."

FAUX. Les autorités sanitaires françaises recommandent, dans ce document officiel, le port de deux masques spécifiques. Le personnel de santé, "en contact étroit" avec des malades, doit porter "un masque filtrant de type FFP2". Les personnes malades et les personnes en contact avec des malades à "risque modéré/élevé" doivent porter "des masques anti-projections dits 'chirurgicaux'".

Le port de ces masques médicaux par la population non malade est jugé "non nécessaire" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Vous pouvez faire des gargarismes avec une solution désinfectante qui élimine ou réduit le quota du virus".

Rien ne le prouve. Aucune indication dans ce sens du côté l'OMS, des autorités américaines ou françaises: il n'est nulle part mention de "gargarisme". C'est un geste à utiliser lors de "maux de gorges communs", "pas pour le nouveau coronavirus en particulier", résume Brandon Brown à l'AFP.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

Voyages à l'étranger suspendus, événements annulés, activité ralentie: la propagation du nouveau coronavirus affecte de plus en plus la vie quotidienne des Belges, inquiets, mais aussi l'économie dans son ensemble.

> Toutes les infos dans notre dossier

"Sur des surfaces métalliques, il survit 12 heures! (...) Le virus peut vivre caché dans les vêtements et sur les tissus pendant environ 6h à 12h".

C'est infondé. Les recommandations actuelles ne mentionnent pas des durées aussi précises. "On ne sait pas avec certitude combien de temps le virus responsable du Covid-19 survit sur les surfaces, mais il semble qu’il se comporte comme les autres coronavirus. Les études tendent à montrer que les coronavirus peuvent persister sur les surfaces quelques heures à plusieurs jours", détaille l'OMS.

"L'infection ne se présente pas comme le rhume habituel, avec le nez qui coule ou une toux avec cathares et crachats, mais au contraire avec une toux sèche".

FAUX. Le nouveau coronavirus "peut causer des congestions et écoulements nasaux et des crachats" car les "symptômes sont d'abord similaires à ceux d'un rhume classique", explique à l'AFP le professeur Brandon Brown, épidémiologiste à l'Université de Californie.

En résumé, voici encore quelques fausses informations et mauvais "conseils" à ne pas suivre: 

(L'ensemble de ces informations ont été rassemblées par l’équipe de factchecking du Monde.)

Voici les "gestes barrières" qui permettent de ralentir la progression du virus

La maladie se transmet par les postillons (éternuements, toux), voici donc les bons réflexes à adopter:

  • se laver les mains très régulièrement;
  • tousser ou éternuer dans son coude;
  • se saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades;
  • utiliser des mouchoirs à usage unique;
  • et, surtout, rester chez soi.

Nous avons également rassemblé les réponses aux questions les plus fréquemment posées au sujet du Covid-19: Symptômes, risques, guérison: tout savoir sur le coronavirus

Vous souhaitez vérifier une information? Rendez-vous sur le site officiel des autorités sanitaires belges info-coronavirus.be ou ici, sur le site l'Organisation Mondiale de la Santé.

Lire également

Publicité
Publicité