Des rassemblements de masse possibles à partir du 18 mai

©Photo News

A partir du 18 mai, l’ouverture des musées pourra être envisagée sous conditions, comme pour les sports d’équipe.

On savait déjà que les festivals d'été passeraient à la trappe, entraînant au passage un manque à gagner d'un milliard d'euros pour le secteur. Très attendues étaient les décisions sur le sort des autres grands rassemblements de masse (sport, parcs d'attraction...), la culture (musées…) et les activités de loisirs (vacances...).

On en sait un peu plus. Même si beaucoup d’interrogations demeurent et que les mesures doivent être affinées. Ainsi, dans ce que le gouvernement appelle la phase 2 de déconfinement, soit à partir du 18 mai, louverture des musées pourra être envisagée sous conditions, comme le développement d’un système de ticketing. Pour les sports d’équipe, l’entraînement sera permis dans le cadre d’un club, ceci uniquement sous certains conditions, sanitaires notamment. Côté loisirs, la possibilité d’organiser des excursions d’une journée dans certaines régions du pays, comme la Côte ou les Ardennes, ou de se rendre dans sa seconde résidence sera étudiée.

Dans la phase 3, qui démarrera au plus tôt le 8 juin, le Conseil national de sécurité travaillera  avec les experts et les secteurs concernés sur la réouverture des cinémas et sur les activités estivales: voyages à l’étranger, camps des mouvements de jeunesse (une décision devrait être prise fin mai), stages et attractions touristiques. Les autorités évalueront aussi la possibilité d’autoriser des événements en plein air de plus petite envergure en concertation avec les pouvoirs locaux.

Des précisions seront apportées cette semaine sur les compétitions sportives. Lundi, l'assemblée de la Pro League doit se prononcer sur la décision de son conseil d'administration d'arrêter le championnat de Belgique de football. 

Lire également

Publicité
Publicité