Entreprises de construction, à vos masques!

Ceci n'est pas un masque FFP2, ni FFP3. Il ne protège pas efficacement le personnel de première ligne d'une éventuelle contamination. ©Photo News

Gouverneurs et entreprises s'unissent pour collecter des masques de qualité, qui font actuellement défaut dans les services d'urgence.

La semaine dernière déjà, plusieurs grosses entreprises du secteur de la construction avaient spontanément manifesté leur souhait de participer à "l'effort de guerre" visant à approvisionner rapidement les services hospitaliers de première ligne en masques de type FFP2 et FFP3.

"Nous sommes tous spontanément engagés à prévenir qui de droit sur nos territoires respectifs."
Gilles Mahieu
Gouverneur du Brabant wallon

Mais comment? "Après avoir donné quelques coups de fil à des entreprises forcées de se mettre à l'arrêt - tant dans le secteur de la construction que dans d'autres secteurs industriels -, je me suis rendu compte qu'il y avait en Belgique un potentiel de masques professionnels de qualité dont certains ont davantage besoin que nous pour l'instant. Mais comment les rassembler et les distribuer de la façon la plus efficace sans le faire chacun dans son coin?", résume Denis Bosson, directeur commercial chez Franki.

Les gouverneurs attendent

Contact pris avec les gouverneurs provinciaux samedi dernier, ceux-ci nous ont répondu dans l'heure que la filière la plus pertinente est de déposer ces masques dans la caserne de pompiers la plus proche, là où des urgentistes sont capables de faire le tri et de faire remonter à bon port le précieux matériel.

"Nous avions justement une réunion commune samedi dernier et nous sommes tous spontanément engagés à prévenir qui de droit sur nos territoires respectifs", a réagi Gilles Mahieu, le Gouverneur du Brabant wallon. De leur côté, l'UPSI et la Confédération Construction soutiendront également cette collecte spontanée en battant le rappel auprès de leurs membres respectifs.

Lire également

Publicité
Publicité